Référendum : Pourquoi doit-on voter oui ?

Me Amadou Sall, à sa sortie de la réunion du comité directeur du PDS déclare: « nous voterons NON, car seule la durée du mandat du Président nous intéressait sur les quinze points proposés ». Quelle honte, quel manque de respect mais surtout quelle hypocrisie à l’égard des générations futures !
Vouloir les priver de réformes qui consolident la démocratie sénégalaise dans un Etat de droit au nom de vos privilèges perdus, est indigne. Le PDS a le devoir moral de voter OUI.
Pour rappel, lors du référendum en 2001, le peuple avait voté pour un mandat de cinq ans. Seulement en 2008, le Président Wade avec sa majorité parlementaire tripatouillait la constitution et l’a reporté à sept ans. De grâce, ne me dites pas que le Président Macky Sall était le Premier Ministre, car seul le Président de la République définit la politique de la Nation. Ce référendum est une opportunité pour le PDS de se racheter aux yeux des Sénégalais.
Tous les juristes reconnaissent que le Conseil Constitutionnel a dit le DROIT.
Le Président Macky Sall est un homme d’Etat et jamais il ne violera la constitution au nom d’une promesse fut-elle importante. Il a juré de respecter et de faire respecter la constitution.
Ne pas suivre la décision du Conseil Constitutionnel aurait créé un précédent très grave pour notre démocratie. Demain, un Président pourrait se lever et vouloir augmenter son mandat sans que la décision du Conseil Constitutionnel ne puisse le lui interdire. L’exemple du Niger est encore frais dans nos mémoires.
Le mouvement y’a en marre crie sur tous les toits et appelle à voter NON. J’aimerais savoir où sont passés les tee shirts « Touche pas à ma constitution ».
Le Sénégal est une République basée sur une constitution, des lois et non sur des promesses. Alors, pensons ensemble à l’avenir de notre cher pays afin d’améliorer la cohabitation et le respect de notre charte fondamentale.
Quant à Idrissa Seck, il a perdu toute crédibilité aux yeux des Sénégalais. Je ne citerai que deux exemples parmi tant d’autres :
1) Avoir traité le Président Wade d’ancien spermatozoïde et de futur cadavre.
2) Avoir changé de confrérie dans l’espoir de se faire élire par les mourides. Ce qui est peine perdue.
Alors, Monsieur Seck, je vous invite à revoir votre copie et vous occuper d’abord de votre conseil départemental qui ne vous intéresse pas du tout.
Votons OUI pour un Sénégal Emergent dans un Etat de droit.
Votons oui pour consolider la démocratie et l’Etat de droit.
Votons oui pour éviter un mandat de 7 ans après 2019.
Votons oui pour donner plus de pouvoir à l’Assemblée nationale et au Conseil constitutionnel.
Votons oui pour l’élection des Sénégalais de l’Extérieur à l’Assemblée nationale.
Je suis convaincu que le oui l’emportera.
J’invite mes frères de la Diaspora à voter OUI.
Amadou Lamine Cissé
Secrétaire national chargé des cadres A.P.R. d’Italie