Prières et recueillement à Taslima : El Hadji Mouhamadou Fodé DIABY GASSAMA ressuscité par ses enfants !

35 ans après son rappel à Dieu El Hadji Mouhamadou Fodé DIABY GASSAMA affectueusement appelé « Mbalfodé » reste dans le cœur et l’esprit de nombreux disciples et surtout ses enfants établis, pour la plus part, à la paisible cité de Taslima.
Cette ziaara annuelle est une belle occasion pour revisiter l’immense œuvre de l’illustre disparu.
La 35e édition célébrée ce vendredi a drainé du monde. Venus de l’intérieur du pays et de la sous-région, des fidèles musulmans, dans une véritable ferveur religieuse se sont inclinés devant la mémoire du saint homme. Des séances d’intense recueillement devant le mausolée du défunt, des prières, des causeries religieuses, la lecture du Saint Coran… ont ponctué cet événement placé sous le signe de la concorde et de la paix.
« L’Islam est une religion de paix et de tolérance », a rappelé le Khalife général aux pèlerins qui ont pris d’assaut l’esplanade de la grande mosquée de Taslima où s’est déroulée la cérémonie officielle présidée par le préfet du département.
Elhadji Sidya Diaby, digne héritier du vénéré Elhadji Mouhamadou Fodé, a exhorté les musulmans à se conformer aux préceptes de l’Islam et de la tradition du Prophète Mouhamed, paix et salut sur lui. Dans un contexte de monté de violences barbares à travers le monde et de diabolisation de l’Islam, le marabout a invité les communautés à se retourner vers Dieu, l’unique sauveur de l’humanité.
Revisitant l’immense œuvre de son père, Elhadji Sidya a invité les talibés à s’y ressourcer pour parfaire leur conduite.
La 35e édition de la ziaara d’Elhadji Mouhamadou Fodé Diaby est marquée aussi par des prières de la communauté musulmane pour le retour définitif de la paix en Casamance et de la sous-région.
Sanoussy Dia à Sédhiou pour xibaaru.com