Préparatifs de la campagne agricole 2016…Une quinzaine d’organisations de Producteurs sélectionnées

Les membres du Comité Régional d’Approbation (CRA) se sont réunis ce mercredi 18 mai 2016 pour sélectionner des sous-projets bénéficiaires appuyés par le Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entreprenariat Rural (PADAER).

Au total, ils sont 65 Organisations de Producteurs (OP) à compétir pour bénéficier de sous-projets appuyés par le PADAER avec une intention d’emblaver une superficie totale  de 618 ha de riz. Après concertation selon des critères objectifs bien définis, les membres du Comité Régional d’Approbation (CRA) ont retenu  15 OP pour une superficie de 170,5 ha de riz à emblaver dans les départements de Kédougou, Salémata et Saraya.

Le département de Kédougou (avec les communes de Dimboli, Bandafassi) occupe la tête du peloton avec 80 ha, Salémata 50,5 ha et Saraya ferme la marche avec 40 ha.

Il faut dire que pour procéder à cette sélection, les membres du Comité Régional d’Approbation (CRA) se sont référés sur un certain nombre de critères. Pour être éligibles OP doivent être formalisées (détenir un registre de commerce, un compte bancaire), regrouper plus de 10 membres, être constituées de petits producteurs et comporter des couches vulnérables (des femmes, des jeunes, des veuves, des personnes vivant avec un handicap), avoir des membres vulnérables pendant les périodes de soudure. Le CRA a également mis en avant des critères discriminatoires sur des OP dont les membres ne sont jamais entrés en conflit avec la loi.

M Hamat Ly, le Chef d’antenne du PADAER de Kédougou a rassuré les acteurs que tous les dossiers retenus seront traités et les OP seront appuyées par les différents programmes intervenant dans la région dont le PR2S, la SODEFITEX, le PADAER entre autres.

Par ailleurs M Mouhamadou Khouma, le coordonnateur régional de BAMTAARE service a lancé un vibrant appel relatif à la sécurisation des semences. Pour lui, il n’est plus question de laisser des opérateurs qui n’ont supporté aucune charge de production infester la région pour acheter des semences aux producteurs.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com