Pr Nouha Cissé : « L’ANRAC, une « discrimination positive pour Ziguinchor »

Le professeur Nouha Cissé, ancien proviseur du lycée Djignabo de Ziguinchor, a estimé, samedi, que l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC) est ’’une discrimination positive » pour la région de Ziguinchor.

« Une agence nationale ne peut pas être créée pour une seule région. Une agence ou elle est régionale ou elle est nationale c’est à dire pour tout le pays, mais l’ancien régime, en créant l’ANRAC, a fait cette faveur à la région de Ziguinchor », a soutenu M. Cissé.

Il faisait une communication sur « Conflits et migrations : l’exemple de la Casamance » au séminaire organisé par l’Agence de presse sénégalaise (APS) en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer (FKA).

« Ceci est, du point de vue juridique, contestable, une agence nationale pour une région », a-t-il dit, ajoutant que cette approche « vise à résoudre les problèmes de développement de la Casamance et c’est extrêmement important’’.

A côté de l’ANRAC, le Projet pôle de développement de la Casamance (PPDC) doté d’ une enveloppe de 23 milliards de francs CFA vient également pour aider à mettre la région sur les rampes du développement, a relevé le conférencier.