Politique et justice se bousculent à la Une des quotidiens du lundi

La presse parue lundi accorde un traitement de faveur à la politique animée ces derniers jours par le débat sur la binationalité et le choix des candidats à l’élection le 4 septembre 2016 des hauts conseillers des collectivités territoriales, et à l’actualité judiciaire avec l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) qui a réaffirmé ce week-end sa demande d’indépendance.
«Choix des candidats aux élections des HCCT-L’Apr (au pouvoir) dans la confusion», titre L’As. Selon le journal, les femmes du parti présidentiel réclament un poste, et qu’il y a multitude de listes à Kébémer, Tambacounda, Kanel et Koungheul.

«Candidatures à l’élection au HCCT-Entre coups de gueule, consensus et boycott», note Le Populaire, informant qu’à Rufisque, les Socialistes rejettent les propositions des Apéristes et dénoncent leur boulimie.

Selon La Tribune, les Libéraux de Bambey prennent le contre-pied du Pds et boycottent ces élections du HCCT.

«Bambey se rebelle contre le diktat de Wade-Les libéraux boycottent le HCCT», renchérit Direct-Info, faisant dire à L’As que «Bambey boycotte par solidarité à Aïda Mbodj» destituée de son poste de président du Conseil départemental pour cumul de mandats.

Le Quotidien poursuit le débat sur la binationalité et écrit : «Confidences sur la binationalité de ses prédécesseurs-Macky valide Diouf et recale Wade».

«Diouf m’a envoyé la copie de sa carte de séjour en France», dit le président Sall dans Le Quotidien.

«Gouvernance, lutte contre la corruption, binationalité…Le carton rouge de Babacar Gaye à Macky», lit-on à la Une de Sud Quotidien.

Parmi ce qu’il appelle «les sales affaires de Macky», le journal Walfadjri retient «le double meurtre de Madinatoul Salam, le rapport de l’Ofnac, et l’affaire Bictogo».

«At…tension !», s’exclame La Tribune qui fait état de nébuleuse autour du pétrole, et revient sur le débat sur la double nationalité.

Libération parle de la guerre au sein de l’Apr de Dakar, de l’affaire Abdoul Mbaye, de Nafi Ngom Keïta, d’Ousmane Sonko…et estime que «Yaxam Mbaye (secrétaire d’Etat à la communication) met les pieds dans le plat».

«Le bicéphalisme à la direction du Pit (Parti pour l’indépendance et du travail)» occupe la Une du Populaire qui souligne que «les cocos de Khar Yalla coupent la poire en deux».

Le journal informe que Samba Sy est élu Secrétaire général avec 75 voix, et Mansour Sy, ministre du Travail, est intronisé président avec des grincements de dents car, des responsables dénoncent le fait que le poste n’existe dans les statuts du parti.

«Congrès du Pit-Les Sy aux commandes. Mansour Sy et Samba Sy élus respectivement président et Sg», ajoute Le Témoin.
Ce journal parle également de l’Assemblée générale de l’Ums et estime que «les magistrats défient le pouvoir». Dans ce journal, le président de l’Ums, Magatte Diop, affirme : «Nous ne céderons à aucune pression, à aucune injonction, à aucune menace…».

«Les magistrats se révoltent», titre L’Observateur, soulignant que l’Ums fait bloc contre les attaques et la calomnie.

A la Une du Soleil, le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, affirme : «Nous avons une justice de qualité».

Dans son dossier du jour, EnQuête traite de «l’injustice dans la justice» avec les longues détentions préventives et les dossiers en souffrance.

«La population carcérale estimée à 36.028 détenus dont 17.315 à Dakar», informent nos confrères d’EnQuête.