Politique et faits divers au menu de la presse de ce mardi

Les quotidiens parvenus mardi mettent en exergue les sujets politiques et de faits de société.

Ainsi, à la Une de L’Observateur, le député de l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir) et vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô dit «El pistolero tire sur tout».

Selon le député de Touba (Centre), «l’Apr ne peut pas gagner seule les élections et qu’aucun responsable du parti ne travaille pour réélire Macky Sall».

«Les alliés qui demandent à Macky de faire cinq ans ne voteront pas pour lui», poursuit Moustapha Cissé Lô.

Dans Le Quotidien, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, et maire de Saint-Louis, Mansour Faye contredit M. Cissé, et estime que «l’Apr peut gagner seule les élections sans le Parti socialiste».

Quoi qu’il en soit, Sud Quotidien écrit que «Macky (est) à l’épreuve su septennat».

Au même moment, La Tribune donne la parole à Bamba Fall, maire socialiste de la Médina, à Dakar, qui soutient que «Tanor Dieng entrave la marche du Ps» et «bloque Khalifa Sall (maire de Dakar) et Aïssata Tall Sall». «On dirait que des membres du Ps ont transhumé en douce», dit-il dans le même journal.

Dans L’As, Mamadou Wane, secrétaire nationale chargé de la vie politique du Ps se veut clair : «Nous avons dit que le Ps aura un candidat» à la prochaine présidentielle.

«Wade annoncé à Dakar dans les prochains jours : Un retour qui hante le sommeil du régime», titre Direct-Info, soulignant que l’ancien président aurait demandé à ses militants de se tenir prêts car, il veut en finir une bonne fois pour toutes.

Traitant de faits divers, le journal L’As plonge dans cette «étrange libération des quatre enfants de Guédiawaye», quatre jours après leur enlèvement.

Libération s’intéresse à un autre enlèvement avorté à Rufisque et parle du «mystère Salif Baldé», son auteur.

Selon le journal, formellement mis en cause par la victime, Baldé refuse de collaborer et donne une fausse adresse aux policiers.

De son côté, Walfadjri informe que «trois étudiants (sont) sous les verrous» pour destruction de biens publics.

Le journal EnQuête se focalise sur cette présumée banqueroute simple et informe que les hommes d’affaires «Kama (Mansour) et Sharara (sont) poursuivis par 158 ex-employés». «Les plaignants réclament 372 809 570 F CFA», explique EnQuête.

Le Soleil consacre sa Une à cette étude sur la perception des Sénégalais des corps de contrôle et de régulation de l’Etat menée sous l’égide de la Plateforme des acteurs non étatiques (PANE) et indique que «56% des Sénégalais ignorent les corps de contrôle et de régulation».

«Rejet de la Cour des comptes et de l’Armp», titre Le Témoin, à côté du Quotidien qui note que «la Cour des comptes et l’Armp sont mal connues par les Sénégalais».