Point de vue : « Le tissage est un métier d’avenir pour les femmes »

C’est le témoignage fait par Mme Fatou Touré (photo ci-dessus) formatrice en tissage en marge de la cérémonie de clôture de l’atelier de Kédougou.
« Le tissage est de l’art, on ne doit pas le négliger. Nous portons des pagnes tissés, nous habillons nos époux et nos enfants. En commercialisant les produits du tissage, nous parvenons à résoudre une bonne partie de nos problèmes. Il faut que les femmes continuent à s’engager dans ce métier .C’est un métier d’avenir. Ce n’est plus l’apanage des hommes. Il y a une grande évolution c’est ce qui justifie l’implication des femmes dans le secteur. Ce métier ne concerne plus que certaines catégories de la société. Nous avons été les premières à subir cette formation, nous avions fait plusieurs voyages d’échanges et de partages d’expériences en France et au Burkina Fasso. Il faut vraiment beaucoup de courage aux femmes pour exercer ce métier. Nous savons faire des draps de lits. Au début ce travail a été très difficile mais maintenant, tout va de plus en plus bien .C’est la seule formation qui a eu un suivi.».
Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com