Plusieurs sujets à la Une des quotidiens du Samedi

Les quotidiens parus samedi évoquent divers sujets se rapportant à la politique, à la mesure de retrait des enfants de la rue et à l’organisation du baccalauréat 2016.

En politique, Le Populaire relève que ‘’la crise qui secoue le Parti socialiste (PS) a fini de glisser sur le terrain médiatique’’. Vendredi, note Le Pop, ‘’Abdoulaye Wilane, porte-parole des +Verts+ a fait un réquisitoire de feu contre Khalifa Sall et ses lieutenants’’.

Le maire de la commune d’arrondissement de la Médina a annoncé, jeudi, sa démission du Bureau politique du PS. Bamba Fall se dit « outré par la convocation de proches de Khalifa Sall à la DIC », la Division des investigations criminelles.

Cette convocation fait suite aux affrontements à coups de pierres et de jets de sable, intervenus en mars dernier, entre les partisans du secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng, et ceux du maire de Dakar Khalifa Sall.

Le camp de l’édile de la capitale sénégalaise, dans lequel on compte Bamba Fall, sont opposés au moins depuis les locales de juin 2014 à la ligne du SG du PS, Ousmane Tanor, jugée favorable au pouvoir.

‘’Abdoulaye Wilane n’a pas raté, hier, le premier magistrat de la Ville de Dakar et ses soutiens qui sont accusés d’être à l’origine des incidents qui ont émaillé la réunion du Bureau politique du PS du 5 mars 2016’’, écrit Le Populaire.

‘’On ne peut pas retenir des gens qui veulent partir. C’est quand même pitoyable qu’il y ait des aboyeurs qui confondent Bureau politique et espace médiatique. Ce ne sont pas avec des anti-valeurs, maîtres dans l’art de la trahison qu’on peut convaincre’’, déclare, entre autres, Wilane.

L’As annonce le retour à Dakar de Khalifa Sall après un séjour à La Mecque pour les besoins de la Umra.

‘’Le maire de Dakar rentre dans un contexte marqué par la démission de Bamba Fall du bureau politique du PS. Son retour intervient également à la suite des convocations tous azimuts de ses proches devant la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de l’enquête sur le saccage de la permanence du PS’’, souligne le journal.

Dans sa livraison du jour, L’As revient encore sur la mesure de retrait des enfants de la rue en titrant : ‘’Grogne des religieux’’. Le journal écrit à ce propos : ‘’Selon certaines indiscrétions, la colère couve dans les foyers religieux qui dénoncent cette mesure qui, d’après eux, va à l’encontre des préceptes de l’Islam’’.

‘’Et cela commence à Kaolack, où le vice-président de la Fédération des associations de maître coraniques du Sénégal, Mouhamadou Lamine Fall, auteur d’une fatwa contre la mesure, a été placé en garde à vue au commissariat de police, vendredi’’, ajoute L’As.

Mais dans le journal, le ministre de la Formation professionnelle, Mamadou Tall, précise : ‘’Le retrait des enfants ne vise nullement les talibés’’.

Enquête présente le baccalauréat 2016 en chiffres et lettres. ‘’152 575 candidats entrent en lice ce lundi. Il y a 78,6% de littéraires contre 21,4% de scientifiques’’, selon le journal.

Dans le journal Le Soleil,, Vincent Martin, ex-représentant-résident de la FAO au Sénégal, fait état ‘’de grandes avancées dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle’’.