Plus d’un milliards CFA de l’ANPEF aux jeunes de Kolda…Mais aucun projet !

Un milliard deux cent cinquante millions (1.250.000.000 F CFA) c’est le financement que l’état a mis à la disposition de la région pour le financement des projets de jeunes par l’Agence Nationale pour la promotion et l’Emploi des Jeunes(ANPEJ). Une cagnotte qui dort toujours dans les tiroirs, faute de décaissement. Pour l’instant, des projets bancables tardent à être ficelés pour pouvoir bénéficier des financements consistant à la hauteur du projet. Il s’y ajoute que les jeunes ne montrent pas encore une certaine motivation dans la réalisation des projets aptes à être financés. A en croire les différents jeunes « c’est un problème de communication qui se pose, car nombreux ignorent les voies à emprunter pour déposer un projet éligible ». D’ailleurs selon les responsables de l’ANPEJ « beaucoup de projets sont rejetés ou classés sans suite à cause de plusieurs manquements ». Pour tous les trois départements de la région, les jeunes se sont pourtant évertués à concevoir des projets individuels ou en groupe. Mais des projets qui pour la plus part ne répondent pas aux critères de recevabilité et d’éligibilité. A titre d’exemple pour le département de Médina Yoro Foulah, sur 127 dossiers déposés, seuls 26 sont jugés bons et retenus. Suffisant pour que la jeunesse de la région s’active d’avantage aux mécanismes de mise en place de projets bancables leur permettant d’obtenir de gros financements. Ainsi le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne appelle les jeunes à une forte mobilisation pour pouvoir utiliser ces fonds selon les règles de l’art. Malgré tout, Mame Mbaye Niang avertit les mauvais payeurs. « Ceux qui ne remboursent pas les financements, seront traduits en justice car il s’agit de l’argent du commun » a-t-il lancé. Par ailleurs, 80 jeunes sont déjà en session de formation en entreprenariat.
EL HADJI MAEL COLY