Plus de 1900 africains sont morts en Méditerranée en 2015

L’affaire du naufrage du chalutier chargé de plus de 900 migrants dont des Sénégalais dans la nuit du samedi au dimanche 19 avril 2015 au large des côtes libyennes n’a pas fini de révéler ses secrets. Selon l’Organisation Internantionale pour la Migration, depuis le début de l’année, plus de 1900 personnes, pour la plupart des Africains, sont mortes en Méditerranée en cherchant à joindre l’Europe. La Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) de Babacar Diop a d’ailleurs exprimé sa vive préoccupation devant «cette odyssée macabre et en même temps dénoncé l’indifférence quasigénéralisée des chefs d’État africains devant ce naufrage qui passe pourtant pour être l’un des plus grands drames de l’émigration de l’histoire».