Pauvre Aziz ! Il prie au tribunal et se fait voler sa paire de chaussures…qui coûte très cher

Décidément rien ne semble arrêter les voleurs qui rodent au Palais de justice Lat Dior. Ils ne se gênent pas de commettre leurs forfaits dans les couloirs, dans les salles d’audience et même dans la mosquée située au sous-sol. Figurez-vous, avant-hier et hier, deux avocats se sont fait voler leurs chaussures pendant qu’ils priaient. Le mercredi, c’est un certain Me Diouf qui a été victime. Hier, c’était le tour du très taquin avocat, Me Abdoul Aziz Djigo de se retrouver pieds nus. Eh oui ! Pendant qu’il faisait la prière du « Takusaan », un quidam est passé par là et a emporté sa paire de mocassin qu’il dit avoir achetée à 45 000 F CFA. Se retrouvant sans chaussures, Me Djigo n’a dû son salut qu’à un agent du tribunal qui lui a prêté des sandales en cuir. D’après nos sources, les voleurs ne sont pas intéressés par les chaussures uniquement. La semaine dernière, nous dit-on, un individu a été appréhendé alors qu’il voulait partir avec l’une des moquettes servant de tapis de prière. Intrigué, l’un des gendarmes l’a interpellé sur l’origine de la moquette qu’il avait bien pliée, avant de l’arrêter. Le quidam a été conduit à la Brigade.