Parti Socialiste : L’alternance générationnelle est la chose la mieux partagée

Dans la capitale du fouladou, le secrétaire général de l’union régionale du Parti Socialiste prône l’alternance générationnelle au sein de sa formation politique. De l’avis de Boubacar Mané « il est grand temps de responsabiliser au haut niveau du parti les jeunes qui ont fait leurs preuves dans l’animation du parti ». Le patron des Verts à Kolda se dit satisfait du travail de ses lieutenants sur le terrain. Il s’agit entre autres de Ibrahima Diallo dit « Mitterrand » et de Boubacar Baldé, tous membres du bureau politique national. A en croire Boubacar Mané  » l’option du PS est aujourd’hui d’aller vers les jeunes et les femmes en termes de responsabilisation ». Ajoutant que dans la vie on ne récolte que ce qu’on a semé. Une manière pour le socialiste en chef de légitimer cette position de consécration de ces jeunes. D’ailleurs, le secrétaire général de l’union régionale appelle ses militantes et militants à se féliciter de cette option qui selon lui « participe à revigorer le parti par du sang encore neuf. Ainsi dans cette volonté, Boubacar Mané tue dans l’œuf d’éventuelles contestations contre ces consécrations annoncées. Car pour certains socialistes tapis dans l’ombre, seul Boubacar Mané constitue la constante à la tête du parti dans la capitale du fouladou, et que les autres postes ne peuvent faire l’objet de nomination. Malgré tout, le chef du PS à Kolda parle de « récompense à ceux qui se battent corps et âme pour les succès du parti ». Précisant qu’il s’agit bien « une bonne manière de mieux préparer la relève au sein du parti avec ces jeunes et femmes qui symbolisent l’espoir dans la commune, dans le département et dans la région ». Visiblement convaincu de cette volonté manifeste, Boubacar Mané dira que « ceux qui ne veulent pas que le parti progresse sont ceux qui refusent cette option ».
El Hadj Mael Coly à Kolda pour xibaaru.com