OUMAR WALY ZOUMAROU, SG SELS/O : «C’est une anarchie»

«C’est une anarchie qui est en train d’être érigée comme règle dans la gestion du personnel au niveau de l’Education nationale. Nous avons le ministre et ses IA qui sont en train de fouler au pied des acquis de longues de lutte. Les enseignants ont la possibilité de prétendre à un poste après quelques années de service dans une localité. Le ministre et ses collaborateurs prennent des enseignants qui ont gagné leurs postes de haute lutte pour les redéployer sans concertation. Nous ne demandons pas une co-gestion du système, mais nous n’allons pas accepter ce diktat. Un enseignant se voit redéployer sous un prétexte fallacieux qu’il y a un surplus d’enseignants. Nous demandons à tous les enseignants de refuser systématiquement de rejoindre les nouveaux postes. Les enseignants ne sont pas à l’origine de leurs propres affectations. Ils sont accusés à tort de ne rien faire dans les écoles. Qui a l’origine de leur affectation ? C’est un paradoxe. Cela fait 3 ans qu’il gère ce département sans pour autant maitriser toujours son système».