Organisation des élections du CAP…L’Etat casque 130 millions de francs Cfa

Le gouvernement a casqué fort pour financer l’élection des représentants  de la Commission administrative paritaires (Cap)  prévue le 20 Avril prochain. Le coût du scrutin, est estimé,  le directeur général de la fonction publique, Mouhamed Mahmoud Diop à  130 millions de francs Cfa. Pour ce scrutin organisé pour la dernière fois en 2004, le  ministère de fonction publique a retenu, 264 bureaux de vote  répandus sur toute l’étendue du territoire nationale avec un total et 65000 agents de l’Etat pour assurer le bon déroulement du scrutin. Lors  d’un point  de presse  ce vendredi, le  Directeur de  la fonction a  montré l’importance de ces élections. « Nous organisons ces élections pour aller vers la tenue des commissions administratives paritaires qui constituent le cadre approprié pour traiter des questions d’avancement de garde, de haut de classe et des questions disciplinaires »  a soutenu Mouhamed Mahmoud Diop