Ordre national de experts comptables – Marie Bâ aux commandes

L’Ordre national des experts comptables et comptables agréés (ONECCA) qui existe depuis 2000 a un nouveau boss. Il s’agit de Marie Bâ, portée, jeudi dernier, à la tête de cette organisation très puissante, à l’unanimité des votants. Elue donc à cent pour cent des votants, avec précisément 108 votants pour 108 suffrages valablement exprimés, elle s’installe très confortablement à une posture bien stratégique. Son mandat qui est de trois ans devrait expirer en 2019. Marie Bâ est déjà bien connue dans les sphères de décision de l’ONECCA puisqu’elle a été Vice-Présidente pendant 6 années. Une expérience qui a sans doute pesé pour qu’on en arrive à un score aussi… soviétique. On dit d’elle qu’elle a largement contribué à instaurer la planification tri-annuelle systématique à l’ONECCA.
Marie Bâ a surtout conçu et créé un outil très apprécié de ses confrères, la Mutuelle Sociale des Professions Libérales (MSPL), première mutuelle sociale telle que prévue par le cadre règlementaire de l’UEMOA. Un projet initié il y a 5 ans mais qui est fonctionnelle depuis trois ans. Elle couvre en prévoyance maladie avec des taux de remboursements des dépenses maladie jusqu’à 80%, pour une population constituée exclusivement des experts-comptables. Mais les notaires, les avocats, les médecins, les pharmaciens ont adhéré, ou sont en train de rejoindre la couverture MSPL, caractérisée par l’utilisation d’une carte d’adhérent. Selon le site de l’ONECCA, celui-ci est administré par un Conseil de l’Ordre composé du Président, de huit membres titulaires et huit membres suppléants dont cinq titulaires et suppléants représentant les experts-comptables et trois titulaires et suppléants représentant les comptables agréés. Le Président ne peut bénéficier que d’un mandat qui n’est pas renouvelable.
Lignedirecte