Mutinerie de Rebeuss…Les familles des prisonniers en colère

Les familles des détenus ont manifesté hier devant le portail de la prison de Rebeuss après la mutinerie qui a coûté la vie à un prisonnier. Vers 14 heures, les populations de Rebeuss et les familles des détenus se sont fortement mobilisées devant de l’hôtel zéro étoile pour demander la libération des prisonniers. La vingtaine révolue, nourrisson au dos, Adama Niang renseigne que son mari séjourne depuis 2 ans en prison et attend son procès. Versant de chaudes larmes, elle craint de voir son mari mourir en prison. Une quinquagénaire dénonce le surpeuplement à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. Son fils en  détention est malade, dit-elle, depuis un mois à cause des difficiles conditions de détention. Les manifestants réclament le jugement de tous les détenus qui attendent leur procès ou bien qu’ils soient  libérés. La manifestation a été vite dispersée par les forces de l’ordre qui refusent tout attroupement aux alentours de la prison. Parés de leurs tenues de combats, grenades et fusils en main, les policiers ont demandé aux manifestations de quitter les lieux.