Mutinerie de Rebeuss…Le Bâtonnier déplore et donne des pistes de solution

Le Bâtonnier de l’Ordre des avocats a réagi aux évènements qui ont fait 1 mort et des blessés à la prison de Rebeuss. Pour Me Mbaye Guèye qui «déplore» la mutinerie, «les causes de ces évènements dramatiques sont multiples et identifiées depuis longtemps». Il souligne:«La détention carcérale, provisoire ou définitive, ne saurait priver le citoyen de ses droits fondamentaux. Il appartient aux acteurs et institutions judiciaires de veiller au respect des droits et de la dignité des détenus». Il ajoute que «l’amélioration des conditions de travail de l’administration pénitentiaire doit être une priorité de l’Etat».

Me Mbaye Guèye ne manque pas de rappeler que «le Barreau, en tant qu’institution partenaire des pouvoirs publics, a toujours réfléchi et agi pour l’amélioration des conditions de vie et de travail en milieu carcéral». A ce titre, il réaffirme la disponibilité du Barreau à «travailler avec tous les acteurs de la société et propose la mise en place d’une commission pluridisciplinaire composée de magistrats, d’agents de l’administration pénitentiaire, d’officiers de police judiciaire, d’universitaires, de psychologues, de sociologues, de religieux, d’organisations de défenses des droits de la personne, pour trouver des solutions viables et durables, garantissant les respects des droits humains et le renforcement de l’Etat de droit».