Moustapha Diaw, Préfet de Kédougou : « A la date du 15 mars, nous avons enrôlé 25 091 électeurs »

0
82

En marge de ce forum des femmes, Moustapha Diaw dresse le bilan du travail des commissions d’établissement des cartes biométriques dans le département de Kédougou.

« Il est possible qu’un enfant de plus de 5 ans puisse avoir une carte d’identité nationale. A partir de 15 ans, c’est obligatoire qu’un adolescent puisse disposer d’une CNI. Par contre l’âge requis pour le vote c’est fixé à 18 ans. Le département de Kédougou compte 3 commissions (une à Kédougou commune, une commission à Fongolimbi et une commission dans l’arrondissement de Bandafassi).Le nombre de commissions a été déterminé selon le nombre d’électeurs. Pour l’ensemble du Département de Kédougou, il a été répertorié 29660 électeurs inscrits (Kédougou commune 11 775, Arrondissement de Bandafassi, 13136 et Arrondissement de Fongolimbi 4749 électeurs). A la date du 15 mars 2017, au total  25 091 électeurs sont passés devant les différentes commissions du département de Kédougou (7293 à Bandafassi, 6388 à Fongolimbi 11410 pour la commune de Kédougou. La date limite est fixée au 30 avril 2017. D’ici là, on espère atteindre au Sénégal les  4 millions d’inscrits sur les listes Objectif de l’Etat le nouveau fichier pour les législatives.

Nous avons déjà reçu au total 2468 que la commission est en train de distribuer aux bénéficiaires. Après ce délai de rigueur fixé au 30 avril, la police et la gendarmerie prendront le relais par la suite. Certes pour l’instant, il y a des difficultés pour enrôler tout le monde, mais nous sommes en train de fournir des efforts supplémentaires pour maximiser. Nous faisons de notre mieux pour servir, enrôler tout le monde »

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com.

Laisser un commentaire