Mort d’un Sénégalais en Espagne…Le RAGM exige l’ouverture d’une enquête

(photo: Pape Saer Guèye, président du RAGM)

COMMUNIQUE
La situation des émigrés sénégalais continue de préoccuper la société civile sénégalaise notamment le Réseau africain pour la gouvernance des migrations(RAGM).
Pendant que des sénégalais font l’objet de rapatriements massifs du Gabon, un compatriote du nom de Mor Sylla vient d’être victime d’une intervention musclée de la police espagnole munie d’un mandat de perquisition.
Selon le bureau du réseau en Espagne, M. Sylla aurait chuté du 4éme étage de son immeuble et aurait perdu immédiatement la vie.
A ce sujet, nous dénonçons avec la dernière énergie la méthode peu professionnelle et empreinte d’irrégularité de la police espagnole.
La communauté sénégalaise, secouée par ce drame serait, par milliers, entrain de manifester dans la ville de Salou en province de Tarragone.
Selon les informations reçues de M. Cheikh Mbacké DIOP président du RAGOMIG, les supermarchés sont fermés et les trains qui desservissent les grandes villes que sont valence et Barcelone seraient bloqués par les manifestants. La police aurait pris position avec toute sa logistique d’émeutes. Cette vive tension pourrait engendrer des réactions brutales et une contagion dans les villes où il y a une importante communauté sénégalaise.
Face à cette menace, le RAGM :
– Attend des autorités espagnoles qu’elles engagent avec sérénité des concertations pour apaiser la tension.
– Exige l’ouverture d’une enquête et éventuellement situer les responsabilités en appréciant aussi bien la régularité que la légalité de cette intervention.
– Interpelle les autorités pour une autopsie du corps du défunt compatriote.
Aux autorités sénégalaises, le RAGM exige de faire intervenir la hiérarchie à travers une mission de haut niveau pour amener la partie espagnole au respect des droits humains et à la consolidation des relations de coopération qui unissent les deux Etats.
Le RAGM :
– S’incline devant la mémoire de feu Mor Sylla et présente ses condoléances à sa famille, au peuple sénégalais et à l’ensemble des émigrés.
– ne ménagera en ce sens aucun effort pour mobiliser toutes les informations pertinentes capables de contribuer à une meilleure protection de nos compatriotes quelle que soit leur statut ou leur condition de séjour. Le monde libre a un devoir de protection des couches vulnérables.
Le président du RAGM
Papa saer GUEYE