Modernisation de la pêche : Deux nouveaux quais inaugurés à Pointe Sarène et Ngaparou

Le ministre sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, et l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Takashi Kitahara, ont inauguré mardi les quais de pêche de Pointe-Sarène et de Ngaparou qui ont coûté, respectivement, 200 millions de francs CFA et 220 millions de francs CFA.

Ces quais sont composés chacun d’un bloc administratif, d’une aire de stockage de glace, d’une aire de prétraitement des gastéropodes, d’une aire de pesage, de triage et de lavage, d’une aire conditionnement, d’un abri de repos et d’un parking de camions frigorifiques. Ils ont été financés par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

La réalisation de ces quais entre dans le cadre du projet d’étude de la promotion de la cogestion des pêcheries par le développement de la chaîne de valeur (PROVOCAL). Ces nouvelles infrastructures viennent consolider, renforcer et promouvoir les initiatives de cogestion des pêcheries déjà entamées dans le département de Mbour, a indiqué Oumar Guèye.

‘’L’approche cogestion a contribué, de manière significative, à l’amélioration de la prise de conscience des acteurs de leurs rôles et responsabilités dans la gestion durable des ressources halieutiques’’, a-t-il souligné lors de la réception de ces ouvrages.

L’exploitation et la gestion de ces installations se feront suivant le schéma national de gestion des infrastructures de pêche avec une concession des ouvrages aux collectivités locales par l’Etat et leur rétrocession aux organisations professionnelles de la pêche artisanale par la collectivité locale, a précisé Oumar Guèye.

Les différents comités de gestion sont déjà mis en place et leurs membres subissent présentement une formation en gestion administrative et financière mais également sur les bonnes pratiques d’hygiènes et la gestion durable des ressources halieutiques.