Mise en place intrants agricoles : certains paysans risquent de ne pas être servis

Le ministère de l’agriculture travaille depuis plus de 2 mois sur les notifications des opérateurs pour la mise en place des intrants agricoles. Ces derniers sont entrains de se déploient sur le terrain pour cette opération. Et d’ailleurs certains sont entrains de faire la reconnaissance des points de vente, tandis que d’autres sont entrains de démarrer la mise en place effective de ces intrants qui n’a démarré que lundi 18 mai passé. Cette opération porte essentiellement sur les semences d’arachide. Et à la date du 20 mai, 30% des points de vente de la région ont reçu des semences d’arachide à hauteur de 32% des quotas prévus, souligne Samba Ndao Tall, Directeur Régional du Développement Rural(DRDR). Et qu’en fin de semaine, plus de 60% des points de collecte auront reçu ces semences, ajoute-t-il. Au régional de l’agriculture d’affirmer que pour cette année, un autre quota de petits matériels de plus de 1000 unités (semoirs, houssines etc.), seront bientôt mis en place. Il est aussi prévu, selon lui, la mise en place de matériel motorisé en l’occurrence des tracteurs. Mais les craintes ne manquent pas. Car dès l’installation de l’hivernage, beaucoup de points de ventes de la région seront inaccessibles. Alors, il urge d’accélérer la cadence de la mise en place surtout du petit matériel. Sinon des paysans et autres producteurs risquent de ne pas du tout être servis.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com