Mary Teuw Niane déclare satisfaisant le taux de réussite des étudiants de l’UVS supérieur

Le taux de réussite des étudiants de pemière année de l’Universitié virtuelle du Sénégal (UVS) dépasse les 50 pour cent, un taux qui témoigne du bon encadrement dont bénéficient les pensionnaires de cette institution, a indiqué, dimanche à Dakar, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.

« Les premier résultats des examens au niveau de ces universités virtuelles prouvent que l’encadrement est bon et les résultats sont bons, puisqu’ils sont au-delà de 50% d’admis en 1ere année (..) », a-t-il déclaré lors d’une séance plénière à l’Assemblée nationale.

En comparaison, le taux de réussite des étudiants de première année de la Faculté de Sciences juridiques et politique de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar « est de 46% », a-t-il dit lors de l’examen, par les députés, du projet de budget de son département pour l’exercice 2016.

Concernant les étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal, il a toutefois relevé les difficultés liés à « des retards » de la part des fournisseurs, dans la mise à disposition des ordinateurs et clefs de connexion aux étudiants concernés.

« L’UVS est un enjeu majeur pour notre pays, car il faut porter le savoir à la proximité des jeunes (…), mais il y a des difficultés » liées à l’obtention des ordinateurs portables dont ils ont besoin, a-t-il expliqué, « bien qu’ils soient subventionnés par l’Etat à hauteur de 100 mille francs CFA pour les boursiers et 160 mille francs pour les non boursiers ».

Si l’on en croit le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, des solutions ont été trouvées à cette situation. « Il a été décidé de changer de formule pour aller vers la gratuité des ordinateurs et des puces ADIE et 3G à introduire dans les tablettes tout en prévoyant la puce 4 G », a-t-il annoncé.

« L’obtention des clés Internet a été le casse-tête de toutes ces années », a reconnu Mary Teuw Niane, selon qui désormais, « tous les étudiants de l’UVS auront la possibilité de bénéficier d’une connexion Internet gratuite pendant 14 mois de novembre 2015 à décembre 2016 ».

De toutes les manières, le Sénégal « dispose de la plus large bande passante (310 mégaoctets) en Afrique au Sud du Sahara hors Afrique du Sud, permettant la disponibilité d’Internet’’ et une facilitation de l’accès au WiFI dans l’ensemble des universités sénégalaises, a-t-il signalé.
Le ministre a fait état d’une progression des taux de réussite en première annéee, passant de 70% à 80% dans les Universités de Thiès, Bambey, Ziguinchor et Saint-Louis, l’objectif étant selon lui datteindre 80% à 90% au terme des contrats de performances, en 2017.

« En ce qui concerne l’UCAD, le taux de réussite devrait passer de 21% à environ 60% à l’horizon 2017 », a ajouté Mary Teuw Niane.