Mamadou Yoro Bâ, maire de Bandafassi étanche la soif des habitants de Wakilaré

Les populations de Wakilaré remercient M Mamadou Yoro Bâ, le maire de la commune de Bandafassi pour avoir contribué à la résolution de l’un des problèmes prioritaires de leur village : l’accès à l’eau potable.

Ce dimanche 5 juin 2016 restera une journée gravée à jamais dans la mémoire des populations de wakilaré, village de la commune de Bandafassi. De l’eau potable, il en manquait beaucoup dans ce village peuplé de peulhs et de bassaris. Plus de 16 ans de galère pour avoir enfin accès à l’eau potable et ce grâce à la claire voyance de M Mamadou Yoro Bâ, le maire de la commune de Bandafassi. C’est pourquoi, les populations n’ont pas manqué d’exprimer leur reconnaissance envers le soutien du maire de leur commune et du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) mis en œuvre par l’Etat du Sénégal.

« De 175 habitants en 2005, notre village compte aujourd’hui 80 habitants. C’est le manque d’eau qui a fait fuir plus de la moitié de la population. Pendant plus de 10 ans nous étions en compétition avec les singes, les vaches  autour de l’unique point d’eau du village. Nous avions perdu l’espoir et nous ne pensions même plus avoir un jour un forage dans le village. Heureusement, avec l’aide de Dieu, nous en sommes bénéficiaires de 2 forages. C’est le fruit de notre persévérance, de l’engagement du maire de Bandafassi et de son équipe. Nous vous remercions du fond du cœur» a témoigné Mme Cira dite Bidiar, représentante de la présidente des femmes de Wakilaré non sans plaider pour la mise à disposition d’un moulin à mil au profit des femmes du village de Wakilaré.

Outre les ménages, la mise à disposition de ces deux forages soulage les enseignants de l’école élémentaire qui avaient de sérieux problèmes pour trouver de l’eau de quoi effacer les tableaux. Et beaucoup de parents retenaient leurs enfants à la maison pour la corvée de l’eau.

En souvenir des nombreuses démarches faites auprès des élus et des autorités administratives en vue de l’obtention d’un forage, demandes restées sans suite jusqu’à l’avènement de  M Mamadou Yoro Bâ, actuel maire de la commune de Bandafassi, M Mboulaye Diallo, relais actif de Wakilaré, très ému, ne s’est pas empêché de verser de chaudes larmes.

Ainsi, M Mamadou Yoro Bâ, le Maire de la commune de Bandafassi a salué la mobilisation des populations de Wakilaré qui ont longtemps souffert du manque d’eau potable.

« Je suis joyeux puisque les populations de Wakilaré sont satisfaites. C’est tout ce qu’un maire recherche la satisfaction des besoins prioritaires de ses populations. Si vous étiez oubliées hier, aujourd’hui, les préoccupations des populations de Wakilaré sont au centre de ma politique, en tant que maire de la commune de Bandafassi. Après la question de l’eau, je vous promets que Wakilaré aura sa case de santé. La santé est aussi une priorité pour nous. Dans le cadre de l’Education, chaque année, toutes les écoles de la commune reçoivent des dotations en fournitures scolaires. Ce sont des actions que nous allons continuer et renforcer » a-t-il confié.

Le maire de la commune de Bandafassi a par ailleurs invité les populations à mettre en place dans les jours à venir des comités de gestion des forages pour mieux assurer l’entretien et la pérennité des installations.

Sous un autre registre, il a demandé de faire un recensement des couchages pour la mise à disposition de Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action(MILDA) aux populations de Wakilaré.

Il faut dire que Mamadou Yoro Bâ a effectué ce déplacement sur wakilaré en compagnie de  son 1er  adjoint M Ibrahima Bâ, de sa 2ème adjointe Mme Bakhabo Diankha et de M Ndiaye Sidibé, conseiller municipal. Teranga sénégalaise oblige, le village de Wakilaré a offert à la délégation une chèvre, un coq, du fonio et un copieux repas.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com