Mamadou Koumé : « Le journaliste ne doit pas être un supporteur »

Le président de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS), Mamadou Koumé, a souligné, mardi à Dakar, la nécessité pour les journalistes de respecter « les règles basiques » de leur métier, affirmant que le reporter sportif, par exemple, « ne doit pas avoir une attitude de supporteur dans le traitement de l’information ».
« Nous ne pouvons pas avoir une attitude de supporteurs, nous devons avoir une attitude de neutralité, faire preuve de professionnalisme et de responsabilité », a-t-il dit au cours d’une rencontre du Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (CORED).

Le CORED organisait son premier « cas d’école » sur le thème « Le comportement des journalistes sénégalais lors de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale ».

Plusieurs professionnels sénégalais des médias participaient à cette rencontre, dont Diatou Cissé, ancienne secrétaire général du Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS).

L’ANPS « ne peut pas répondre aux organes de presse ou au nom des journalistes pris individuellement pour des questions qui relèvent de l’éthique (…), mais nous estimons que les règles basiques du métier doivent être observées (…) », a déclaré Mamadou Koumé.

 »Le journaliste sportif ne doit pas se comporter comme un supporter, son travail demande de l’honnêteté et une certaine distanciation », a t-il ajouté dans sa communication portant sur le thème « Les journalistes sportifs ont-ils failli à leur mission? »

Selon Mamadou Koumé, « il est surtout important que la Fédération sénégalaise de football (FSF) ait un chef de presse, une interface qui a une forte personnalité avec l’entraineur, ce qui n’est pas le cas ».