Mamadou Hadji Cissé : « On ne va réinventer la roue, il faut sauvegarder le patrimoine de la coopération »

Le maire de la commune de Kédougou se dit entièrement prêt à répondre favorablement à toute demande de partenariat avec la commune de Granollers.

«  Pour l’instant, nous sommes dans le cadre d’un voyage d’échanges d’expériences. J’ai beaucoup appris ne serait-ce qu’en restant en contact avec le maire Granollers que je voyais marcher seul dans les rues de Granollers. Je n’ai pas hésité à reproduire le même modèle dans la commune de Kédougou. C’est à partir de ces genres d’expériences qu’on s’enrichit mutuellement. Nous allons renforcer d’abord ces échanges pour ensuite signer éventuellement des conventions de partenaire. C’est ainsi que les choses vont bouger. Nous sommes prêts à accueillir des jeunes de Granollers à travers des chantiers de jeunesses. C’est pourquoi, j’ai pris l’engagement de réfectionner la bibliothèque municipale. On ne va pas réinventer la roue. Toutes les réalisations faites dans le cadre de la coopération doivent être entretenues. La coopération est un moyen pour développer des projets d’échanges. C’est de cette manière  que nous pouvons  développer ces activités profitables aux communautés. Nous Nous avons déjà des projets  bien ficelés. Nous allons dérouler notre plan de travail et continuer à chercher des partenaires pour financer ces différents projets »

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com