Maintenir la Paix Eternelle au Sénégal, un défi à relever par tous

La communauté musulmane de Kédougou a célébré ce mercredi 6 juillet 2016 la korité, fête commémorant la fin du mois béni de ramadan. Le reporter de xibaaru.com a suivi le déroulement de la fête à la grande mosquée de la commune de Kédougou

Différentes autorités administratives et politiques ont pris part à la prière des deux raakas dirigée par El hadj Thierno alpha Yaya Diallo, imam ratib de la grande mosquée de Kédougou. Il s’agit de M William Manel, gouverneur de la Région de Kédougou Lessény Sy, Président du Conseil Départemental de Kédougou,  Opa Ndiaye Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement,  Aliou Sylla  2ème Adjoint au Maire de la commune de Kédougou kalidou Cissokho, Directeur de l’Agence Régionale de Développement de Kédougou entre autres.

La prière des deux raakas s’est déroulée dans un profond recueillement n’a pas duré plus d’un quart d’heure. A la suite des salutations finales et de la formulation des bénédictions, les différentes autorités ont présenté leurs vœux les meilleurs à toute la communauté sénégalaise sans aucune distinction de religion.

« Je souhaite une bonne fête de korité à l’ensemble de la communauté musulmane de la région de Kédougou. Très bonne fête de korité à tous et à toutes.  Dieu a voulu cette année que tous les sénégalais prient à l’unisson. C’est un signal fort. C’est une façon de nous montrer que nous devrons nous rapprocher les uns des autres pour bâtir cette paix.  C’est la prescription faite par les imams tous les jours pour la paix. La paix est menacée partout dans le monde. Nous voulons un Sénégal de paix. Nos ancêtres nous ont légué un havre de paix, nous devrons continuer à travers pour que cette paix puisse régner de façon éternelle dans la région de Kédougou et partout au Sénégal. J’invite tous les citoyens à continuer à collaborer avec les forces de sécurité  et de défense pour que cette Paix puisse être garantie » a souligné Mr William Manel, Gouverneur de la région de Kédougou.

Les fidèles musulmans se sont mobilisés en masse pour participer à cette prière inscrite dans le calendrier religieux et traditionnel du Sénégal depuis plusieurs siècles.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com