Macky Sall fait la Une des quotidiens du lundi

Le Chef de l’Etat, Macky Sall, avec sa sortie de samedi dernier à Saly Portudal où il présidait l’Université républicaine des jeunes de son parti, l’Alliance pour la République (Apr), lors de laquelle il est revenu sur la tenue du référendum pour réduire son mandat de sept à cinq ans, et égratigné l’opposition, fait les choux gras des quotidiens sénégalais.

«Référendum, opposition, coalition Benno Bokk Yakaar, APR : Macky droit dans ses bottes».

Dans ce journal, le président Sall soutient : «Personne ne peut me forcer à organiser un référendum. Ceux qui profèrent des menaces peuvent rien contre l’Etat. Chaque parti de BBY est libre d’avoir son propre candidat».

Selon Sud Quotidien, sur la tenue du référendum, l’opposition, la candidature unique ou plurielle de BBY, «Macky Sall clarifie son jeu».

A la Une du Quotidien, «Macky Saly l’opposition», poussant La Tribune à relayer ses propos : «On ne peut pas me forcer à un référendum. Inutile de me mettre la pression».

Pour Le Témoin, à l’université des jeunesses républicaines, Macky Sall s’est livré à un «cours magistral», estimant que «personne, à part Dieu, n’a le pouvoir de me faire tomber» et soulignant que «chacun est libre de présenter un candidat».

Le journal ajoute que Macky Sall a invité les jeunes «à faire du travail son viatique, son impératif au quotidien et son éthique».

«Pluralité des candidatures dans Benno : La bataille des ambitions !», note L’As, dans lequel journal, M. Sall précise : «C’est le cadet de mes soucis».

Mais pour Le Populaire, «Macky solde ses comptes….et fait la leçon à ses partisans».

Ce journal traite également de l’incendie de dimanche matin au pavillon vert du Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (Cices) qui abrite la 24ème Foire internationale de Dakar (Fidak) et informe que des stands sont été ravagés par le feu.

«Incendie à la Foire : Des centaines de millions réduits en cendres». Le Témoin estime que «c’est près d’un milliard de francs cfa de marchandises qui est réduit en cendres».

«Le Pavillon vert vire aux cendres», écrit Le Quotidien.

EnQuête revient sur la Can U23 et fait remarquer que «les Lionceaux ratent le dernier vol pour Rio 2016. «Ils ne verront pas Rio», commente Le Quotidien.