Macky dépêche 4 ministre et son chef de cabinet à Zig…Pour l’anniversaire du « Joola »

Senegal's newly elected President Macky Sall (front) arrives at the presidential palace after his inauguration in Dakar April 2, 2012. Sall took his oath as president of the West African country on Monday under the gaze of regional leaders due to hold emergency talks later on the crisis in neighbouring Mali. The ex-prime minister won nearly 66 percent in last month's run-off vote to defeat incumbent Abdoulaye Wade, his former mentor, in a tense election that nevertheless reinforced Senegal's credentials as the most stable democracy in mainland West Africa. REUTERS/Joe Penney (SENEGAL - Tags: POLITICS PROFILE ELECTIONS)

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, à la tête d’une forte délégation ministérielle dépêchée à Ziguinchor (sud), est venu, ce 26 septembre, commémorer dans la capitale du sud le 14ème anniversaire du naufrage du bateau Le Joola.
Outre Dr. Tine, la délégation est composée du ministre Oumar Guèye (Pêche et Economie maritime), Viviane Laure Bampassy (Fonction publique), Benoît Sambou, ministre conseiller personnel du président de la République et Abdoulaye Badji, chef de cabinet du chef de l’Etat.

En compagnie des autorités administratives et locales de la région, cette délégation va prendre part à plusieurs activités marquant le 14ème anniversaire de la disparition du bateau Le Joola.

Il est prévu entre autres activités, un dépôt de gerbe de fleurs suivi d’une cérémonie de recueillement au cimetière de Kantène.

La même activité sera répétée à 12 heures au niveau du port de Ziguinchor qui va abriter les différentes allocutions des uns et des autres. Une rencontre entre la délégation officielle et l’Association nationale des familles des victimes est prévue en fin de journée à la gouvernance de Ziguinchor.

Les familles des victimes remettront un mémorandum comportant les différentes doléances liées à la gestion du dossier Le Joola aux autorités.

Le bateau Le Joola, l’unique embarcation qui reliait, à l’époque, Ziguinchor, au sud du Sénégal à Dakar avait chaviré le 26 septembre 2002 au large du fleuve Gambie.

La catastrophe avait fait 1 863 morts et disparus selon le bilan officiel et plus de 2000 pour les associations des victimes. Seules 65 personnes avaient survécu.