Lutte sénégalaise avec frappe, football et politique à la Une des quotidiens du lundi

Les quotidiens parus lundi mettent en exergue des sujets relatifs à la lutte avec frappe, avec les combats Gris Bordeaux-Modou Lô, Sa Thiès-Siteu ; le football avec la finale de la Coupe du Sénégal remportée samedi par Niary Tally devant le Casa Sports, et la politique.

«Le Tigre de Fass en question-Gris : La chute de trop ?», s’interroge Le Populaire.

Ce journal informe que «les huit appuis du 3ème Tigre de Fass face à Kharagne Lô installent la crise à Fass.

«Après la défaite, Fass dans la consternation sur fond de crises d’hystérie et de larmes», écrit Le Populaire.

Pour L’Observateur, «Lô enfonce Fass dans la grisaille». «Mod’Lô dompte le Tigre de Fass», note EnQuête.

«Le Tigre de Fass chute deux fois-Lô efface Gris», titre Le Quotidien.

De son côté, La Tribune constate que «le Tigre fait sept appuis». «Sa Thiès remet Siteu à sa place», ajoute La Tribune.

Ce qui fait dire au Populaire que «Sa Thiès (est) trop fort pour Siteu». Dans L’Observateur, Sa Thiès affirme que «je voulais mettre Siteu Ko».

Revenant sur la finale de la Coupe du Sénégal, Stades indique que «Ngb (Niary Tally, Grand-Dakar, Biscuiterie) survole Casa en 10 mn» et l’a battu par trois buts à zéro.

«Coupe du Sénégal-Une première pour Niary Tally», note EnQuête.

Traitant des contentieux de l’Etat, Libération informe que «Macky empoche 152 milliards en trois ans» et que «l’Etat a payé 102 milliards de f cfa pour les errements de Wade».

En politique, Sud Quotidien parle de la présidentielle de 2019 et estime que «Khalifa (maire socialiste de Dakar) maintient le suspense» sur sa candidature.

Pourtant, Walfadjri note que «Khalifa Sall entame sa conquête du pouvoir» et «affiche ses projets politiques avec ses compagnons, Barthélémy Dias, Aïssata Tall Sall, Bamba Fall…»

Toutes choses qui dont écrire au Populaire : «Le couple Khalifa-Aïssata à l’assaut du pouvoir».

Le journal EnQuête voit des désaccords dans ce parti sur les prochaines élections et écrit que «le Ps vole en éclats».

L’Observateur donne les répliques politiques et fait état de «coups pour coups».

«Les onze vérités de Abdoul Mbaye sur son inculpation. Bamba Fall, Barth et Aïssata investissent Khalifa, le maire de Dakar recule. Les maires, présidents de conseil départemental…de Matam en boucliers contre Farba Ngom», souligne L’Obs.

La Tribune s’intéresse à l’ancien Premier ministre du régime de Macky Sall et note : «Placé sous contrôle judiciaire-Abdoul Mbaye dénonce un complot d’Etat».

Selon le journal, les élus de Matam soutiennent le député Farba Ngom et affirment que son seul tort, c’est de défendre le président Macky Sall.

«Abdoul Mbaye-Macky Sall-Les raisons de la brouille», titre L’As, dans lequel journal, M. Mbaye dénonce un complot d’Etat pour le disqualifier des élections.