Lutte contre la pauvreté à KOLDA : L’alphabétisation joue sa partition

L’alphabétisation est un moyen sur pour lutter contre la pauvreté dans cette partie sud du pays. C’est du moins le constat des différents acteurs évoluant dans ce secteur de l’éducation informel. Une conviction tirée des différentes activités génératrices de revenus exercées par les femmes alphabétisées. Il s’agit principalement de la savonnerie et la fabrication de détergents à base de produits agricoles, sur financement des structures opérant dans l’alphabétisation. Il s’y ajoutent le calcul, le comptage, la géo référence des parcelles et l’identification des mécanismes dans la culture du coton sur l’encadrement de la SODEFITEX. Toutes ces activités produites grâce à l’alphabétisation, participent grandement à l’autonomisation des femmes qui à coup sûr jouent un rôle primordial dans la lutte contre la pauvreté. Autant de satisfactions qui gagnent les esprits des acteurs inlassables de vendre les mérites de l’alphabétisation. A l’occasion de la 40ème édition de la semaine de l’alphabétisation dont la journée régionale est célébrée à Diassina dans la commune rurale de Thiéty, les acteurs ont saisi l’opportunité pour demander plus de durée dans la formation des cibles bénéficiaires. Ainsi sur le thème « Alphabétisation et sociétés durables », les Groupements d’intérêt Economique permet aux femmes de s’administrer par la mise en place de caisses communes dont les fonds sont en crédit remboursable à un taux déterminé. De l’avis de Moussa Mané facilitateur en alphabétisation « la durabilité d’une société dépend de l’écriture et de la lecture dans sa langue ».. Comme qui dirait que le développement passe par l’alphabétisation es peuples dans leurs langues maternelles. D’ailleurs l’inspecteur d’académie M Mamadou Goudiaby qui s’est satisfait de la forte mobilisation des populations de la contrée, dira que « le gouvernement accorde une importance capitale à l’alphabétisation en l’accordant une semaine entière de manifestations ». Des sketchs et conférence, tout a été un moment fort pour sensibiliser les populations à une forte adhésion dans les programmes d’alphabétisation au grand bonheur de la communauté.
EL HADJI MAEL COLY