Lutte contre la mendicité des talibés : Il faut des écoles coraniques publiques

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), propose ici un plan de lutte contre la mendicité des enfants talibés. Il suggère à l’Etat d’ouvrir des écoles coraniques publiques, avec des enseignants recrutés et payés par le gouvernement. Pour lutter contre ce phénomène, il ne s’agit pas d’appuyer les maîtres coraniques avec des sacs de riz, entre autres, ou en les finançant sur des projets qui pourraient même compromettre leur métier. Pour cela, le Président Macky SALL doit appeler à de larges concertations avec l’ensemble des acteurs concernés afin qu’un tel projet novateur puisse réussir au grand bonheur des populations. Pour ce qui est de l’errance des malades mentaux, l’ASSAMM qui s’en occupe depuis l’an 2000, doit être accompagnée par les pouvoirs publics, pour permettre à cette couche vulnérable de bénéficier gratuitement de soins médicaux appropriés et de reprendre leur place dans la société.

Rufisque, le 10 juillet 2016

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)