Louga : le préfet Alyoune Badara Diop pour un élévation du sens civique

Récemment affecté à Louga, le Préfet Alioune Badara DIOP tient à marquer son passage à la tête de la Circonscription territoriale au Ndiambour. Autour de lui à la Salle de Conférence de la Préfecture de Louga, toute la presse sénégalaise représentée dans sa diversité. Au menu des échanges, l’adoption du concept de profité des «mercredis du civisme à l’école».
Ainsi, après communication et échanges, d’importantes décisions sont prises. D’abord en rapport avec l’Inspection de l’Éducation et de la Formation, et avec l’accompagnement des forces de défense et de sécurité du Département, et sous l’égide du Gouverneur de la Région Ange FAYE, le Département décide d’organiser les «mercredis du civisme à l’école. Ceci est un programme d’activités consistant à organiser tous les deux mercredis dans un établissement scolaire de la commune une cérémonie de lever des couleurs. Et ce sera en présence de tous les chefs de services départementaux. Et cela dès le 28 octobre prochain sous la présidence du Gouverneur. L’objectif est de vulgariser, renforcer, améliorer et inculquer les comportements civiques propres à faire de nos élèves les véritables acteurs du Sénégal Émergent si cher au Président de la République.Ce programme n’a rien à voir avec la tenue de cérémonie similaire le premier lundi de chaque mois à la gouvernance. Cette première sera lancée à l’école Louga II. Dans une atmosphère très détendue, le Préfet a servi une anecdote amusante. Alors Préfet de Dakar, il a fait remarquer à une télé qu’il suivait «qu’on ne fait jamais du drapeau national une moquette». Une telle initiative est consécutive d’un certain nombre d’observations lors de la tournée de la rentrée des classes. Dans les établissements, les élèves ne se comportent pas de façon correcte vis-à-vis de la chose publique telles que les toilettes et salles de classe qu’ils occupent. L’état du Sénégal a lancé un programme de vulgarisation de comportements civiques idéals.
Et nous pensons que cette initiative permettrait à ces jeunes élèves d’acquérir le comportement nécessaire, gage de la bonne citoyenneté. En guise d’exemple, une opération d’embellissement de la Préfecture de Louga est en cours d’exécution avec l’apport des populations. Nous aurons l’accompagnement de la Gendarmerie, de la Police des Sapeurs-pompiers. Et durant les cérémonies ainsi programmées, au-delà de la levée simple des couleurs, on aura une présentation des institutions de sécurité et de défense. Chaque corps aura à faire un bref exposé aux élèves, pour ne leur donner que des informations les plus élémentaires adaptées à leur niveau. Et cela, pour leur donner un aperçu des Corps militaires et paramilitaires que sont la Police, la Gendarmerie les Sapeurs-pompiers,les Agents d’hygiène publique etc. Il est nécessaire aussi, pour tous les bâtiments de l’administration qui sont des services publics d’être dotés de drapeaux réglementaires.
En accord avec le Maire de la Commune de Louga, les Délégués de Quartier pourront aussi être dotés de drapeaux pour que les auxiliaires de l’administration puissent se sentir disponibles à coté des populations. Les mesures sont déjà prises. Dans la dynamique, des drapeaux seront offerts aux établissements scolaires avec le Maire de la ville. Il est prévu en outre jeudi 29 octobre 2015 un CRD spécial à Keur Momar SARR, une zone où fortement peuplée d’agriculteurs et de pasteurs et où les conflits liés à l’occupation de l’aire pastorale sont fréquents. C’est pourquoi l’administration envisage de structurer les activités de façon à faire prévaloir la paix et l’entente entre concitoyens.
Il ne sera pas non plus laissé en rade la protection concertée de la nature et la lutte contre les épizooties à travers une campagne hardie de vaccination du bétail.
LOUGA WEB MEDIAS