Louga : CRD sur la campagne de commercialisation agricole

Comme d’habitude, à l’orée de chaque campagne de commercialisation agricole, l’administration sénégalaise s’implique. Et c’est ainsi, le Gouverneur de Louga Ange FAYE a présidé la réunion annuelle du Comité Régional de Développement (CRD) mercredi 09 décembre 2015 à la Gouvernance de Louga.
La particularité des problèmes soulevés lors de cette importante réunion est l’implication des opérateurs économiques Chinois dans l’écoulement et la gestion du stock national matières semencières. Ainsi, selon Youssouf NDIAYE, président de la Coopérative des producteurs de Kelle GUÈYE (CoopaKelle), les opérateurs doivent absolument aligner leurs prix d’achat à ceux proposés par leurs homologues Chinois de façon à permettre aux paysans de vivre décemment des produits de leur dur labeur. Toujours selon lui, s’il y a disharmonie des prix, les petits producteurs obligés d’écouler n’importe comment leurs produits agricoles vont encore descendre aux enfers.
D’un autre côté, les opérateurs semenciers, par leur Président Massamba THIAM, déplorent ce qui paraît être de l’escroquerie de gens véreux enclins à acheter les produits agricoles à proximité des points de vente. Il est allé même jusqu’à proposer l’application des forces de dissuasion contre le phénomène. Dans les débats, Bernard DIÉMÉ de la Caisse Nationale de Crédit Agricole (CNCAS) a pris la défense de la subvention de l’État qui vise la sauvegarde de l’intérêt général englobant notamment le capital semencier pour la saison à venir. En synthèse des positions contradictoires des différents acteurs de la Campagne Agricole, le Gouverneur FAYE s’est employé à couper la poire en deux. D’une part, les Chinois vont acquérir la possibilité d’achat.Mais sur la base d’un quota autorisé.
Et cela permettra la préservation des semences qui a de tout temps été une priorité dans toute politique agricole.
LOUGA WEB MEDIAS