L’incendie criminelle e Paris et la reprise du Procès Habré à la Une des quotidiens

Les quotidiens parus vendredi traitent de divers sujets dont les suites de l’incendie de Paris ayant fait huit victimes dont quatre Sénégalais, les affaires judiciaires, et la politique.

L’Observateur +verse+ «les larmes du crime» avec un reportage à Missirah d’où sont originaires les quatre victimes sénégalaises de l’incendie de Paris.

«Je ne pardonnerai jamais au meurtrier de ma fille», dit dans L’Obs Souleymane Souaré. Ce journal souligne que la famille Tandian avait déjà perdu 2 de ses fils en juillet dernier.

Le Quotidien donne la parole à Khalifa Tandian, gérant de l’immeuble incendié à Paris. «Ma famille est décimée», dit-il dans le journal.

L’As donne le verdict du taximan Ousseynou Diop, condamné hier à 45 jours de prison pour avoir emprunté une passerelle piétonne. «Son permis est retiré pour un an», indique le journal.

Pendant ce temps, ce «réquisitoire de feu» dans l’affaire de la manifestation réprimée de Podor (Nord) occupe la une de Libération qui estime que «le Procureur marche sur quatre gendarmes».

«La chambre criminelle est requise pour l’ancien commandant de brigade et es trois hommes. Ils sont visés pour homicides sur Bana Ndiaye (70 ans) et l’élève Manady Sy», explique Libération.

Walfadjri revient sur la reprise ce lundi du procès de Hissène Habré et note que «ça se complique pour les juges» car, le barreau somme les avocats commis d’office de ne pas plaider.

En politique, Le Populaire écrit à sa Une : «2017 ou 2019 ? Flou total autour de la présidentielle».

Le journal EnQuête s’intéresse au pèlerinage à la Mecque 2015 et parle de «chemin semé d’embuches».

«Un package qui varie entre 2 650 000 et 4 750 000 F CFA», informe le journal, donnant la parole à Khadim Mbacké qui estime que «l’Etat doit faire des efforts pour réduire le package».

Le Soleil donne le parc industriel du Sénégal de 2009 à 2013 et note que «les entreprises passent de 943 à 1.246».