L’Ief de Kédougou prépare ses candidats au CFEE

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou a bouclé ce vendredi 20 Mai 2016 son deuxième essai départemental en guise d’entrainement des candidats au CFEE session de juin 2016.

C’est pour la deuxième fois consécutive au cours l’année scolaire 2015- 2016 que l’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou prend cette initiative. L’organisation de ces essais départementaux apporte une réponse à une situation donnée.

« Les essais départementaux viennent répondre à un besoin d’accroître les performances de nos élèves par rapport au Certificat de Fin d’Etudes Elémentaires (CFEE).En effet, depuis ces trois dernières années, les résultats scolaires de nos élèves sont en train de dégringoler. Après un 1er essai, nous avons organisé ce second essai pour préparer nos élèves à affronter au mieux les épreuves du CFEE et de l’entrée en sixième. Après analyse de la situation, nous nous sommes rendus compte que cela découle de la non maitrise  par les acteurs élèves comme enseignants des nouveaux formats d’évaluation du CFEE » a confié Inspecteur Bou Fall, IEF de Kédougou.

En cette ère de l’innovation, le corps de contrôle a innové en se basant sur les principaux acteurs qu’il a déjà restructurés. Il s’agit des  Collectifs de Directeurs et des Chargés d’Ecoles (CODEC) et les Co-CODEC.

Ainsi, un dispositif assez huilé mis en place pour relever les défis de l’organisation  de ce deuxième essai avec une implication des  structures (CODEC, Co-CODEC) et des secrétaires dans le tirage, le traitement le conditionnement des épreuves..

« Dans le déroulement Ce dispositif a fonctionné à tous les niveaux jusque dans les différents centres d’examen. La plupart des enseignants convoqués et candidats  ont répondu à l’appel.

Les épreuves proposées sont adaptées au niveau des candidats. C’est le sentiment partagé par les élèves dans la plupart des centres  que nous avions visités  ce vendredi.

« Les épreuves sont faciles d’autres sont difficiles. Nous sommes présentement en résolution de problèmes, j’ai fini mon devoir mais avec quelques ratures. Je suis maintenant prêt pour affronter les épreuves du CFEE » a témoigné Ismaïla Kara, élève à l’école Trypano.

Toutefois, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou reste encore déterminé à perpétuer ces genres d’initiatives dans toute l’étendue de sa circonscription.

« Nous allons continuer à mieux organiser ces genres d’essais et  même à les étendre aux autres niveaux. C’est évident que ça coûte cher, mais nous essaierons de trouver d’autres formules pour y parvenir. La pertinence, c’est de faire ces évaluations, permettre aux uns et aux autres de respecter le quantum horaire… » a confié M Bou Fall.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com