L’IEF de Bignona 1 fait le bilan de la rentrée des classes et décline ses orientations

Avec 90% de présence des enseignants et seulement 11% pour les élèves à l’occasion de la rentrée des classes, le nouvel inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Bignona1, Laurent Faye (photo) estime qu’il y a encore des choses à faire pour que le concept « ubi tey jang tey » soit véritablement une réalité à Bignona. malgré les engagements des uns et des autres lors des différentes rencontres de préparation que l’IEF a tenues dans toutes les 9 communes de sa circonscription et les réunions délocalisées avec les directeurs d’école par district, le démarrage des cours n’a pas été effectif. Beaucoup de facteurs sont à l’origine de cette rentrée timide parmi lesquels justement l’absence des élèves, le facteur climatique et la négligence de certains entre autres. Cependant, des instructions précises et strictes ont été données pour que les cours démarrent au plus tard le 12 Octobre dans tous les établissements. Cela permettra selon l’IEF de réussir le pré-test ou test de positionnement prévu le Mardi 13 Octobre. Laurent Faye veut cultiver l’excellence dans sa circonscription, pour cela, il a opté pour une gestion rapprochée et est prêt à utiliser n’importe quel moyen comme la moto pour aller dans certaines localités d’accès difficile à la recherche de l’excellence. L’IEF de Bignona 1 engage les chefs d’établissement dans un processus dont la finalité est de relever les nombreux défis pour permettre à la circonscription de produise un fort taux de réussite aux différentes évaluations. « Au travail » c’est la phrase en substance qu’il a lancé aux chefs d’établissement et les a instruit de bannir le laxisme et la gestion basée sur le copinage au niveau des écoles.

L.Badiane pour xibaaru.com