Les populations du village de Minam, situé d’à peine 22 km de Koungheul et 7 km de la frontière entre le Sénégal et la Gambie, vivent un véritable calvaire. Le seul forage qui fournit en eau ce gros village de 787 âmes et une dizaine de villages environnants, est tombé en panne depuis un mois. Pour se procurer du liquide précieux, les femmes du village font un parcours de 3 km jusqu’à Kanté Oriental. « Depuis plus d’un mois, nous sommes privés d’eau potable à cause de la panne du seul forage de notre village et de toute la zone. Les tuyaux installés ne sont pas adaptés. La pompe qui aide à l’évacuation d’eau est défaillante. Pour abreuver le cheptel, on fait un parcours de combattant. Nous sommes comme laissés en rade par le gouvernement de la République du Sénégal. Nous ne sommes pas des Sénégalais à part entière. C’est pourquoi nous lançons un appel pressant au président de la République Macky Sall et aux autorités compétentes en la matière pour nous soulager, nous alléger de ce fardeau », a dit Omar Guèye, le chef du village de Minam.

PARTAGER