Les travaux de l’AIBD bloqués…Les saoudiens réclament 80 milliards…L’Etat dit niet et parle d’abus

L’Aéroport International Blaise Diagne (Aibd) va-t-il être livré dans les délais requis ? Nous ne parlons même pas du mouvement d’humeur des travailleurs qui réclamaient des arriérés de salaire, mais d’un autre topo bien plus carabiné.
De quoi s’agit-il ? Libération révèle que le constructeur, en l’occurrence Saudi binladen group, exige un quatrième avenant à Aibd. Sans blague alors ! Et on parle même de la somme de 80 milliards de F Cfa. Le problème est que l’Etat a demandé au constructeur d’aller voir ailleurs.
Pour tout simplement vous dire que ça risque de chauffer entre les deux parties dans les prochains jours, à moins d’une solution à l’amiable.
En tout cas, beaucoup estiment que Saudi binladen group a trop «bouffé» dans la construction de l’aéroport…