Les travailleurs de l’hôpital de Ziguinchor demandent l’audit du directeur sortant

Les travailleurs du centre hospitalier de Ziguinchor n’ont pas fini avec leur désormais ex-directeur, Habibou Cissé même si ce dernier est muté. Les syndicalistes demandent à leur ex-directeur de faire la lumière sur sa gestion, notamment le milliard que l’hôpital a bénéficié grâce à la Banque Mondiale. Selon Ibou Thiaré, l’hôpital a reçu plus d’un milliard, mais l’argent a été géré de façon nébuleuse par le directeur général sortant. C’est pourquoi, ils exigent l’audit de l’utilisation de ce fonds. En plus, le ministère de la santé a donné 150 millions. L’intersyndicale des travailleurs dénonce aussi le recrutement «opaque» du directeur qui a engendré une hausse vertigineuse de la masse salariale. Selon les syndicalistes, lors que Habibou Cissé arrivait à l’hôpital, il y avait 272 agents, aujourd’hui, il en compte 373 agents. Pourtant la structure sanitaire souffre toujours d’un manque de personnel qualifié. Et la masse salariale qui s’élève à 50 millions impacte de façon négative sur la marche de l’hôpital.