Les riverains veulent sauver les filaos de Guédiawaye…Ils écrivent à Macky

Le Collectif pour la sauvegarde de la forêt de Guédiawaye tire la sonnette d’alarme en écrivant au président de la République au sujet de « projets de lotissement de la forêt classée de Guédiawaye » qui menacent la préservation de la bande des filaos de Guédiawaye. « En effet, depuis la réalisation de la Vdn 3, cette forêt classée fait l’objet de moult convoitises. Le rôle de cette bande de filaos dans la fixation des dunes, la lutte contre l’avancée  de la mer, la protection contre les vents, l’amélioration de la qualité de l’air, n’est plus à démontrer pour la sécurité de la région de (Dakar) », dit le Collectif dans sa lettre à Macky Sall. Il ajoute que « des sommations ont été servies ce jeudi 27 mai 2016 par la police de Guédiawaye aux jardiniers et autres exploitants pour la libération des terres, prélude à d’éventuels morcellements dans le cadre de projets de lotissements initiés par les mairies d’arrondissement avec la bienveillance suspecte de l’administration (…) ».

« Vos instructions données en conseil des ministres pour le maintien de cette bande de filaos risquent d’être foulées aux pieds par des gens qui ne gèrent que leurs intérêts propres au détriment de l’intérêt général », dit la lettre dont les auteurs préviennent : « Dans tous les cas, les populations s’opposeront à ces projets aux antipodes de leurs intérêts (…) La boulimie foncière de quelques autorités ne saurait mettre en danger la vie des habitants des quartiers du littoral Nord depuis la Cité des enseignants, les Hamo jusqu’à la cité Gadaye ». Même s’il précise que « le maire de Guédiawaye a dégagé sa responsabilité », le Collectif estime qu' »il ne peut ignorer les projets de lotissements des maires de Sam notaire et de Ndiarème-Limamoulaye qui ne méritent point qu’on détruise ce poumon vert de notre capitale ». Raison pour laquelle, ils demandent à Macky Sall de « prendre les mesures idoines pour arrêter ces tentatives de prédation foncière lourde de tous les dangers, y compris pour (sa) belle réalisation qu’est la Vdn 3 ».