Les Résultats du Référendum du 20 mars à la Une des quotidiens du jeudi

La presse du jeudi continue de jouer les prolongations du référendum du 20 mars 2016 dont les résultats officiels provisoires ont été publiés hier par la Commission national de recensement des votes.

«Résultats provisoires du référendum : Les leçons d’une présidentielle anticipée», titre le journal EnQuête, soulignant que sur 2 184 311 votants, le Oui a obtenu 1 357 412 et le Non 807 255.

«Quand Macky renvoie ses challengers à leurs copies. Les Libéraux parlent d’un Non victorieux et récusent Abdoulaye Daouda Diallo», note EnQuête.

Le Témoin parle de 3ème mi-temps d’un référendum et estime que «Oui et Non jouent les prolongations».

Dans ce journal, l’Apr soutient que le Courant du Non adopte la posture de mauvais perdant, et le Pds dénonce des irrégularités et récusent le ministre de l’Intérieur.

Pour éclairer le financement du référendum, Sud Quotidien note que «le Pds va saisir l’Assemblée nationale pour une enquête».

«Coalition du Non : Le difficile apprentissage du s’opposer ensemble», titre Rewmi.

A la Une de L’Observateur, le plénipotentiaire du Oui dans le département e Mbacké, «Ciss Lô contre-attaque».

«Pourquoi nous avons perdu Touba. Ce n’est pas moi qui ai tiré les coups de feu lors de la campagne. Je ne vais plus voter à Touba», dit-il.

A la Une du Soleil, le Chef de l’Etat salue la maturité du peuple suite au référendum.

«Le ministre d’Etat tacle le ministre de l’Intérieur», titre Le Populaire, se demandant : «Mbaye Ndiaye solde-t-il des comptes avec Abdoulaye Daouda Diallo ?»

«Référendum 2016 : Abdoulaye Daouda Diallo proclame les résultats à la place de Demba Kandji. Que cache une telle précipitation ?», note Direct-Info à sa Une.

Sur le taux de participation au référendum, Walfadjri note que «la Cour d’appel dément le ministre de l’Intérieur».

Ce journal donne la parole au ministre d’Etat Mbaye Ndiaye qui dit ne pas comprendre cette sotie du ministre de l’Intérieur.

Le Quotidien consacre sa Une à la démission de l’ancien ministre de l’Intérieur du régime libéral de son poste de député et constate que «Ousmane Ngom fait ses valises» et sera remplacé par Mamour Cissé.

«Ousmane Ngom futur ministre de l’Intérieur ?», se demande La Tribune qui informe que Me Ngom s’érige en bouclier de Macky.