Les quotidiens du weekend dans l’ambiance du Sommet de la CEDEAO

Les quotidiens dakarois ont les yeux tournés vers le Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui s’ouvre ce samedi matin à Dakar.

‘’Une dizaine de chefs d’Etat en conclave’’ à Dakar, titre en une Le Soleil. Selon le journal, cette 49e session ordinaire se penchera sur l’élection du président en exercice de la Conférence, la prestation de serment du président de la Commission, le rapport final intérimaire 2016 de la Cedeao…

L’Observateur fait état d’’’une incompréhension’’ entre le Sénégal et le Niger ‘’sur le poste de vice-gouverneur de la BCEAO et la Présidence de l’UEMOA’’. Le journal évoque ainsi le risque d’’’un duel au sommet’’ entre les deux pays, à l’occasion de la rencontre de Dakar.

Si l’on en croit Le Quotidien, la 49e session ordinaire de la CEDEAO devrait être marquée par l’absence du président gambien Yahya Jammeh. ‘’Yahya jamais présent à Dakar’’, ironise le journal.

’’Après son sévère réquisitoire sur le Sénégal dans Jeune Afrique, il était impossible d’apercevoir la silhouette encombrante du chef de l’Etat gambien dans les couloirs du King Fahd Palace’’, analyse le quotidien du Groupe Avenir Communication.

L’As affirme que le président Jammeh a ainsi choisi de boycotter Dakar, ‘’certainement pour n’avoir pas à s’expliquer avec le Président sénégalais Macky Sall, qui disait l’attendre pour une séance d’explication, au vu des tensions entre les deux Etats’’.

Libération abonde dans le même sens, en indiquant que Yahya Jammeh a ‘’préféré envoyer ses seconds couteaux’’.

C’est dans ce contexte que le directeur régional d’Amnesty international d’Afrique de l’Ouest et du Centre, Alioune Tine, ‘’invite les présidents africains à profiter du 49e sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO à Dakar pour sanctionner concrètement Yahya Jammeh et exiger qu’il libère ses opposants’’, signale La Tribune.

C’est dans cette ambience que le quotidien Enquête révèle que ‘’Musa Sarr, un ancien commando de l’armée gambienne a échappé à une tentative d’assassinat par des individus soupçonnés d’être envoyés par le régime du Président Yahya Jammeh’’.

Le journal note que l’homme, qui est réfugié au Sénégal, ‘’s’en est tiré avec plusieurs blessures sur le corps (…)’’.

L’information fait aussi la une du Populaire, qui parle d’’’une tentative d’assassinat par des agents gambiens d’un des protagonistes du putsch raté contre Jammeh en fin décembre 2015’’.