Les quotidiens du mercredi sur le nouveau plan de bataille de l’opposition

La nouvelle stratégie de l’opposition pour récupérer le Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates» dont le bureau de l’Assemblée nationale a confié la présidence au frondeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Modou Diagne Fada, au détriment d’Aïda Mbodj, se paie des quotidiens parus mercredi.
«L’opposition se réajuste», titre Sud Quotidien qui informe que les opposants vont externaliser le combat en saisissant les chefs religieux.

Le Témoin qui parle de nouveau plan d’actions précise que «l’opposition va déposer des plaintes auprès des chefs religieux».

«Le Pds et ses alliés comptent saisir les chefs religieux», renchérit le journal EnQuête.

Dans Direct-Info, Diop Decroix et Cie accablent le bureau de l’Assemblée nationale et soutiennent qu’ «il est en service commandé».

Pour Le Populaire, «l’opposition brûle Niasse» et va saisir les chefs religieux et les ambassadeurs.

Quoi qu’il en soit, L’As informe que «Niasse sort la chicotte». Ce qui ne décourage pas les opposants qui sont «fiers» dans La Tribune d’avoir perturbé les commissions lundi dernier.

Le journal EnQuête traite de la prolifération des écoles privées dans la banlieue dakaroise et révèle «un business sur la qualité».

Parlant d’aviation, Le Témoin se focalise sur 40 ans de solidité et de loyauté des Fokker et estime que ces types d’avion de l’armée sénégalaise doivent avoir une «fin de mission» car, «les Casa C-295 arrivent».

En faits de société, Libération met en exergue, l’un des co-accusés de Karim Wade, «Bibo Bourgi (qui) n’a plus rien !» parce qu’après ses appartements, l’Etat fait une saisine-attribution sur son compte SGBS.

«Bombass à Hann plage. Cinq mineures surprises à la plage en train de danser nues», titre L’Observateur.

Pendant ce temps, Le Soleil relaie ces propos de Macky Sall en marge du Forum économique de la Francophonie à Paris. «La jeunesse africaine n’a pas vocation à finir au fond de l’océan», dit le Chef de l’Etat.