Les quotidiens du mercredi sur le bilan des élections du HCCT

La presse de ce mercredi se focalise sur les prolongations de l’élection le 04 septembre 2016 des Hauts Conseillers des Collectivités Territoriales (HCCT).
«Après les accusations de Khalifa Sall-Le Pds dénonce les achats de conscience», titre Le Populaire, dans lequel journal, les Libéraux accusent «Macy Sall et ses alliés d’avoir mené une campagne honteuse et indigne d’achat de conscience».

Les camarades d’Oumar Sarr estiment que «la crise de confiance envers le pouvoir a atteint un niveau abyssal».

Sur le resserrement de l’écart entre «Taxawu Dakar» et «Benno Bokk Yakaar», Le Populaire donne la parole au maire de la Médian, Bamba Fall, membre de la coalition précitée, qui «indexe l’argent, les moutons…et les promesses de poste».

De son côté, Direct-Info parle de la «vérité des chiffres» issus de cette élection, et souligne : «Diouf Sarr passe de 97 à 442 conseillers ; Taxawu Dakar de 850 à 517 conseillers». Ce journal note que l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir) combat l’Apr.

«Conséquences de sa victoire à Dakar-Khalifa Sall explose l’Apr», titre La Tribune qui fait état de «salve de récriminations sur Yakham Mbaye (Secrétaire d’Etat à la Communication)».

Le journal informe que la Convergence des jeunes républicains (Cojer) vole au secours de Diouf Sarr, patron de l’Apr à Dakar.

«Pourquoi Macky ne sanctionnera pas les perdants», titre Walfadjri, soulignant que Diouf Sarr, Latif Coulibaly, Doudou Kâ et Benoit Sambou sont en sursis.

Quoi qu’il en soit, Le Quotidien affiche le député «War en guerre» contre Khalifa Sall et les anti-Diouf Sarr.

«Khalifa doit cesser d’amuser la galerie. Je me battre pour que Diouf Sarr soit le patron de Dakar», soutient Me Djibril War.

Pour Rewmi quotidien, en remportant l’élection face à Diouf Sarr à qui on prêtait des ambitions primatoriales, «Khalifa Sall sauve le Pm d’un complot».

«Promotion de la décentralisation et de la gouvernance locale-Des acteurs au secours du HCCT», titre Sud Quotidien.

Pendant ce temps, L’As traite de la convocation de dix jeunes de la Médina par la DIC dans le cadre de l’enquête sur le saccage de la permanence du Partis socialiste, et révèle la «mobilisation des pro Khalifa Sall».

La fête de la Tabaski 2016 intéresse L’Observateur qui note à jours de l’évènement, «des chiffres inquiétants» par rapport à l’approvisionnement du marché en moutons. «Un gap de 350 moutons au plan national. Dakar a encore besoin de 140.000 têtes pour satisfaire la demande», explique le journal.