Les quotidiens du mercredi à fond sur la 4G et l’évasion de Boy Djinné

Les quotidiens parus mercredi traitent du boycott des trois opérateurs de téléphonie de l’appel d’offres pour l’attribution de la 4G, de la politique, et de la 6ème évasion du voleur Modou Fall dit «Boy Djinné».

«Différend ARTP/Opérateurs de téléphonie-Les raisons d’une brouille», note Sud Quotidien.

Dans ce journal, la Société nationale des télécommunications (Sonatel) précise que «les conditions ne permettent pas de créer de la valeur ajoutée», alors que Birahim Seck, coordonnateur du Forum civil estime que «la responsabilité est partagée» entre les opérateurs et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp).

Selon Le Quotidien, l’Artp estime la 4G à 30 milliards, mais que «Orange coupe la puce en deux».

«Birahim Seck dénonce le management de Karim Sall (D de l’Artp)», poursuit Le Quotidien.

De son côté, Grand Place note : «En conquête de la banlieue : Idy (leader du parti Rewmi) adoubé».

«Il visite quartier par quartier, maison par maison», écrit le journal.

Parlant de la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans, une décision contestée par certains responsables du parti du Chef de l’Etat, le journal EnQuête fait état d’une «rébellion matée à l’Apr (Alliance pour la République, au pouvoir)».

Le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) fait la Une de L’As qui estime que «Oumar Sarr croise les doigts» après que ses avocats ont introduit une demande de liberté provisoire, suite à sa première audition hier depuis sa mise sous mandat de dépôt «faux, usage de faux et diffusion de fausses nouvelles».

«Audition au fond devant le Doyen des juges : Oumar Sarr évoque son statut de député», souligne EnQuête.

A sa Une, L’Observateur donne «l’histoire jamais racontée de Boy Djinné», évadé hier pour la 6ème de prison, à Diourbel (Centre).

«Fils unique, millionnaire à 21 ans et propriétaire d’une dizaine de camions. Il est impliqué dans le meurtre du Chinois à Gibraltar. Interrogations troublantes sur une énième évasion. Une demande d’explication servie au chef de poste de la prison de Diourbel», écrit L’Obs.

«Comment Boy Djinné s’est envolé», titre Libération qui le qualifie à Michael Scofield.

Nos confrères écrivent qu’à 7 heures du matin, au moment du rappel, il était sur le toit de la maison d’arrêt. «C’est la 3ème fois qu’il s’évade de la prison de Diourbel. Alors mineur, il avait creusé un trou sous le mur de la prison avant de disparaitre. Repris, il profite d’une douche pour se retirer», indique Libération.
«Sixième évasion de Modou Fall : Ceux qui protègent Boy Djinné», titre La Tribune, précisant qu’une voiture l’attendait près de l’inspection de Diourbel.

Selon le journal, Boy Djinné roule ne véhicule rutilant et possède une fortune.