Les quotidiens du mardi sur les affaires judiciaires et politiques

La presse du mardi propose un menu diversifié dominé par les affaires judiciaires, la politique, et la sommation de l’Etat sénégalais au groupe Bin Ladin qui construit l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD).
L’Observateur parle de la gestion des dossiers Aïda Ndiongue, Bassirou Faye et Massaly et titre : «Au Parquet des affaires vides». Ce journal donne «les trous noirs du ministère public».

L’appel du Procureur après l’ordonnance du Doyen des juges dans l’affaire Bassirou Faye occupe la Une de Libération qui informe que «le Parquet s’agrippe à Tombong Oualy (policier accusé de ce meurtre et ayant bénéficié d’un non-lieu)».

«La chambre d’accusation va arbitrer entre le Doyen des juges et le maître des poursuites», note le journal.

Parlant de l’affaire Bassirou Faye, Le Témoin se focalise sur la conférence de presse prévue aujourd’hui par les avocats de «Sidy Boughaleb (policier renvoyé en jugement) qui vont démonter le Doyen des juges».

Dans ce journal, ses conseils estiment qu’il n’est nullement question que «Boughaleb soit l’agneau du sacrifice».

Sur ce non-lieu pour Tombong Oualy, EnQuête écrit que «le Parquet n’a pas encore dit son dernier mot».

S’agissant de l’internationalisation de l’affaire Karim Wade, L’As note que «les avocats de l’Etat seront à Genève cette semaine».

«Le cas Karim débattu aux Nations Unies» notamment devant la Commission des droits de l’homme, lit-on à la Une de La Tribune qui précise que les avocats de Wade-fils seront appuyés par des organisations de défense des droits humains.

Sud Quotidien parle de politique avec cette «guerre de sous» causée par l’Acte 3 de la décentralisation qui instaure un financement innovant des collectivités locales.

Pendant ce temps, Direct-Info donne cette sommation du Premier secrétaire du Parti socialiste français à Tanor Dieng, patron des Vert sénégalais. «Pas d’élection présidentielle sans socialiste», dit le Ps français à ses camarades sénégalais.

Ce journal donne aussi les tacles d’Oumar Youm, Directeur de cabinet du chef de l’Etat, à l’opposition : «Vous êtes des perdants».

Le Quotidien s’intéresse à la stratégie de démantèlement de l’opposition par l’actuel régime et fait état de «Macky formula».

Le blocage des travaux de l’AIBD pour 63,62 milliards FCFA fait la Une de L’As qui informe que «le Sénégal met en demeure Saudi Bin Ladin Group» et que ce dernier menace de saisir le Tribunal arbitral de Paris.

«Livraison de l’AIBD : L’impasse !», s’exclame EnQuête à sa Une. Selon ce journal, plus de 300 milliards FCFA sont déjà investis dans les travaux et que l’Etat refuse de céder au chantage de Saudi Bin Ladin Group.

Traitant de l’Afrobasket avec le match d’hier opposant le Sénégal à l’Angola (74-73), Le Soleil note que «les Lions s’imposent sur le fil et terminent premier de la poule».

«Le Sénégal bat l’Angola : Les Lions à l’arrachée», écrit Walfadjri. Pour Le Populaire, «le Sénégal fait chuter l’Angola, championne d’Afrique en titre».