Les quotidiens du mardi commentent les nouvelles nominations dans la police

La presse de ce mardi traite largement de ce qu’elle appelle «chamboulement» dans la police, avec les nominations d’hier en Conseil des ministres, presqu’une semaine après le limogeage, le 14 octobre dernier, d’Anna Sémou Faye, de la Direction générale de la police nationale (DGPN), remplacée par Oumar Maal.
«Mouvement dans la police : Macky fait le ménage derrière Anna», titre Le Populaire qui estime qu’il y a du chamboulement dans les grandes directions de la police, et une mise à l’écart des retraités.
Pour La Tribune, «Macky chamboule la police» et que Mame Seydou Ndour quitte l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Octris) pour la Direction des passeports.
Ce journal souligne que les Directeurs du Groupement mobile d’intervention (Gmi), de l’école de police sont remplacés, et que les Renseignements généraux changent de patron.
«Nouvelles affectations à la police : Le grand virage», lit-on à la Une du journal EnQuête, qui commente que «Macky mise sur de nouveaux hommes».
Ce qui n’est pas l’avis de L’As qui parle de «retour en grâce des bannis de Anna Sémou Faye».
Sur ce chamboulement avant l’arrivée du nouveau DGPN, Le Quotidien estime que «la police débute mal» car, aucune femme n’a été nommée.
Quoi qu’il en soit, L’Observateur voit dans ces nominations «un mal pour le bien de la police».
Le Quotidien donne ce témoignage de Khadija Hassan Zidane, contre Hissène Habré, jugé depuis le 20 juillet à Dakar, pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre, et torture. «Habré, dit-elle, a abusé de moi».
«Hissène Habré a abusé de moi à quatre reprise», poursuit dans L’As Mme Zidane.
Sur la bataille pour le contrôle du Groupe parlementaire «Libéraux et Démocrates» du Parti démocratique sénégalais (Pds), La Tribune informe que «les cadres libéraux pro et anti Fada s’étripent».
«Bataille juridique entre loyalistes et réformateurs du Pds : Fada commet un pool d’avocats et va envoyer un huissier chez Oumar Sarr et Abdoulaye Faye ce mercredi», après son exclusion décidée PDS, relate Le Populaire.