Les quotidiens du mardi à fond sur à la décision de Djibo Kâ de rallier le camp présidentiel

Les quotidiens du mardi donnent les réactions de la classe politique suite à la décision de l’ancien ministre socialiste et libéral, Djibo Kâ, de rallier la mouvance présidentielle, et la réponse d’Amadou Bâ, actuel ministre de l’Economie, à l’ancien Premier ministre, Mamadou Lamine Loum, qui critiquait récemment le Plan Sénégal Emergent (Pse).

«Un Kâ d’école», titre Direct-Info, écrivant que «Djibo se jette dans les bras de Macky».

Ce journal explique que M. Kâ a traversé tous les régimes de 60 à nos jours, et qu’il «est spécialiste des coups fourrés».

Pour Le Quotidien, «Djibo viole sa loi» car, il voulait légiférer contre la transhumance.

«Djibo divise l’Apr, l’opposition et le M23 s’indignent», lit-on à la Une de La Tribune.

A la Une de Walfadjri, l’ancien chef de Cabinet de Me Wade, «Pape Samba Mboup descend Djibo» avec ces termes : «Toute sa vie n’a été que calculs. Mais cette fois, sa calculatrice s’est emballée».

Traitant de cet enrôlement de Djibo par Macky Sall, Sud Quotidien y voit «une stratégie pour affaiblir l’opposition».

Quoi qu’il en soit, à la Une de L’Observateur, Djibo Kâ estime que «l’heure n’est pas à la parole».

Le Soleil consacre sa Une au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ (qui) donne la réplique à Loum suite à ses critiques du Pse.

«Exécution des projets et programmes : Le renforcement des critères de suivi-évaluation préconisé. 50% de la taxe sur les véhicules et la plus-value immobilière sont cédés aux collectivités locales», note Le Soleil.

«Amadou Bâ réplique à Mamadou Lamine Loum», titre Le Témoin, relayant les propos du ministre : «Le Gouvernement a bel et bien une vision».

Dans sa manchette, L’As note que «Amadou Bâ rectifie Lamine Loum et le professeur Kassé».

Pour Libération, «Amadou Bâ taille Loum» et démonte point par point les affirmations de l’ancien Premier ministre.

Le Populaire ouvre sur cette série de manifestations à partir d’aujourd’hui et informe que «le Fpdr (Front pour la défense de la République, opposition) va chauffer le Macky…avec ou sans autorisation».

Les pluies d’hier se taillent également une part belle dans Le Populaire qui dit que «Dakar patauge et galère» et qu’une fillette de 12 ans est morte électrocutée à la Gueule Tapée, à Dakar.