Les quotidiens du lundi dans l’ambiance du lancement du dialogue national

Les échos du lancement du dialogue national inclusif, samedi dernier par le Chef de l’Etat, Macky Sall, occupent la Une des quotidiens du lundi.

«Macky Sall réussit le lancement de son dialogue national : 8 heures d’échanges musclés, mais civilisés», titre Le Populaire.

Le journal raconte que les opposants ont listé leurs préoccupations, et Oumar Sarr, Coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) remet sur la table le cas Karim et les atteintes aux libertés.

«Me El Hadj Diouf fait le show. Macky gère les débats avec maestria et décrète le 28 mai journée nationale du dialogue», écrit Le Pop.

A sa Une, L’Observateur s’exclame : «En fin le dialogue !»

«8 heures de débat pour un consensus national. Présence massive des forces vives de la Nation. Abdoulaye Daouda Diallo récusé, Macky assure sa défense», note L’Obs, soulignant que le Chef de l’Etat annonce la création d’un Comité de pilotage du dialogue.

«Dialogue national autour du président : Les tares du régime étalées», lit-on à la Une de L’As, dans lequel journal, Oumar Sarr du Pds lance au président : «Vous n’êtes pas un roi».

Parlant de cette ouverture du dialogue national, Le Quotidien constate que «l’opposition Sall ses exigences».

Pour avoir réussi la tenue du dialogue national, le journal EnQuête fait état d’un «coup du Président».

«L’école en vedette, des réformes pour une meilleure exploitation du pétrole et du gaz, audit du fichier électoral, accès aux média publics, transparence des élections : Les principales doléances de l’opposition», explique EnQuête.

«Pouvoir et forces vives se donnent la main pour le Sénégal : Des vérités, les yeux dans les yeux», titre Libération.

Pourtant, Le Témoin parle de «parfum de deal entre Apr et Pds» car, selon lui, «la rencontre était destinée à habiller les retrouvailles de la famille libérale».

Quoi qu’il en soit, Direct-Info note que «Macky explose l’opposition et les syndicats».

«Lancement du dialogue national : L’opposition étale ses griefs, Macky all rend sa copie», titre Sud Quotidien.

Selon Le Soleil, le dialogue a été ouvert «pour un consensus fort sur la gouvernance démocratique».

«Dialogue national : Le Pds s’humilie devant le chef de l’Etat», estime Walfadjri, analysant que Macky veut amener l’opposition à se renier.