Les quotidiens du lundi à fond sur l’inculpation du député Oumar Sarr

Les quotidiens du lundi mettent en exergue les précisons de Serigne Bassirou Guèye, Procureur de la République, sur l’inculpation du député Oumar Sarr, pour faux et usage de faux, et diffusion de fausses nouvelles, dans le cade de l’affaire Lamine Diack.

«Arrestation du député Oumar : Le Procureur convoque le flagrant délit», note Libération.

Estimant qu’il y a une polémique autour de l’inculpation d’Oumar Sarr, le journal EnQuête fait état d’un «imbroglio à la Sénégalaise», avec le Procureur qui soutient la thèse du flagrant délit.

«Le Procureur passe à côté», estime Me El Hadj Amadou Sall, avocat du mis en cause.

«Inculpation d’Oumar Sarr : Le Procès du flagrant délit», titre Le Quotidien, à côté de Sud Quotidien qui affiche à sa Une «Me Sall et le flagrant délité du Procureur».

«Tout député pris en flagrant délit peut bel et bien être poursuivi ou arrêté sans autorisation de l’Assemblée», précise Serigne Bassirou Guèye dans Le Témoin.

L’Observateur s’intéresse à la suppléance d’Oumar Sarr, par ailleurs SG adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds) et informe que «Me Wade mise sur un commando».

Pendant ce temps, L’As se fait des échos du salon du porte-parole des Tidianes et révèle une «passe d’armes entre Wade et Al Amine !».

«A 90 ans, il faut arrêter de faire de la politique», sermonne le marabout à l’ex-président de la République, Me Wade, qui répond : «Il ne faut jamais me le demander, tant qu’il me restera un souffle…»

Lors du Gamou 2015 célébré le 23 décembre dernier, Le témoin indique que «Macky Sall et Al Makhtoum étaient en vedettes».

Dans Libération, l’ancien Chef de l’Etat, Abdou Diouf, qui a déménagé au Petit Palais à Dakar, affirme : «Avec Macky, je suis rassuré pour le Sénégal».

Dans Le Témoin, M. Diouf ajoute : «Je trouve chez Macky Sall une vision qui me rassure».

A la Une de Libération on découvre en exclusivité «le témoignage qui accable les frères Diack» dans l’affaire de la corruption supposée à l’Iaaf.

Le journal L’As revient sur le classement des meilleurs centres hospitaliers d’Afrique et note que «l’Hôpital Principal de Dakar figure parmi le top 50».